Creativity Spark From Masters Of Illustration

Césarine

La « coque de noix » n’était pas vide…un noyau gorgé de schéma palpitait en son cœur. Les Brillants d’un commun accord décidèrent de l’abandonner dans l’étendue liquide pour brouiller les pistes. Malheureusement cela ne sert à rien. Un Grand esprit serpent nage et nous attaque. Il gobe (enfin façon de parler) des ternes, les uns après les autres; puis traverse la nef de part en part. Elle échafaude rapidement un plan: Transpercer l’Esprit avec le mat pendant qu’il est encore empêtré dans la structure. Cela marche. ouf. Mais le bateau coule. La chaloupe (une coque de noix encore plus petite) est mise à contribution.
un cycle.Les autres ont soif. Elle se détache des considérations matérielles et se nourrit des maelströms de leurs pensées. Elle découvre leur dépendance au réel. Comme une drogue qu’ils doivent prendre sous peine de tomber en manque et de mourir. Elle se creuse les méninges pour essayer de se sortir de là: Faire une voile comme les navires qui sillonnent l’Éther en se servant des orages psychiques pour se mouvoir. Mais ici point d’orage. seulement une légère brise.
un autre cycle. Un brouillard masque la vue. Émergence. Une île. L’île perdue d’où on ne revient jamais selon Tambour. On cherche. D’autres ternes: des « Gobs ». Ils sont petits et amusants. Ils ont peur d’un Maitre. On part le voir. Il nous promet un voyage retour si on explore une ruine. Acceptation.
La jungle. des esprits anciens et primitifs la peuple. Elle ressent un instinct primaire et sournois dans cet enfer émeraude.
Les ruines. Elle s’enfonce dans la terre avec les Brillants. Une civilisation a vécue ici. Ils ont combattu l’empire des Dragons. Deux fois.
On trouve des corps morts. ils bougent. Elle dit que cela est effrayant, elle préfère encore parler aux esprits défunts. Mauvais souvenirs. se concentrer. Les Brillants détruisent tous les corps, même le fort avec les bandelettes. Cette conscience l’a troublé. Elle ne pouvais pas interagir avec. Comme une ombre dans l’Éther…