Creativity Spark From Masters Of Illustration

Logo de PtolusPtolus se situe dans le monde de Praemal au sein d’un vieil empire qui se demande s’il est d√©chu ou non. Trois empereurs diff√©rents se proclament tenant du titre, et des royaumes entiers se d√©solidarisent de ce qui fut un grand empire. Tout est sur le d√©clin, les sages regardent les si√®cles pass√©s et constatent avec amertumes qu’ils √©taient alors plus civilis√©s, plus avanc√© technologiquement, enfin, que c’√©tait mieux avant.

Et dans cet empire, la cit√© dont on parle le plus n’est plus la capitale Tarsis, mais bien Ptolus, au centre de toutes les discussions si ce n’est de toutes les attentions. C’est dans cette cit√© qu’une frange particuli√®re de la population se faisant appeler « aventuriers » convergent. C’est une cit√©e tout aussi pr√©occup√©e par ce qui se passe sous le sol qu’au dessus, c’est une cit√©e unique dans l’empire.

Il n’y a pas si longtemps, les premiers de ceux qui se font d√©sormais appeler les « Fouisseurs », sont remont√©s de leur exploration des catacombes de la cit√©e avec maints tr√©sors. Aujourd’hui, des centaines d’aspirant explorateurs viennent dans la cit√©e dans l’espoir d’amasser des richesses. La plupart ne remontent pas, et de ceux qui remontent, peu trouvent plus que des histoires √† raconter devant un bon grog, parlant de vastes √©tendues caverneuses, de passage taill√©s dans la roche, datant peut-√™tre de l’√®re o√Ļ le Roi-Cr√Ęne, Ghul, r√©gnait en ma√ģtre sur la r√©gion quand ses arm√©es sombr√©es creusaient leur tani√®res dans la roche m√™me. Ils mentionnent √©galement les horreurs qui r√©sident dans cette partie de la ville o√Ļ le soleil ne brille pas, des choses d√©moniaques dont l’intelligence primale est inconnue des hommes, des elfes et nains. Dans la cit√©, des pans entiers de nouvelles industries se sont cr√©e pour r√©pondre aux besoins nouveaux de ces « aventuriers ». A l’ombre de cette gigantesque fl√®che de roche d√©fiant les lois de la nature, de nouveaux √©quilibres √©conomiques, politiques et sociaux tentent d’√©merger.

Des cr√©atures et individus (bon, mal√©fique ou autre) quittent l’ombre, attir√© par ce grand rassemblement d’aventuriers et de magie. Les besoins des fouisseurs font ressurgir des vocations √† la magie, √† la science et √† la religion. Alors que l’empire de Tarsis se meurt, Ptolus, qui fut pendant des ann√©es une ville de seconde zone aux confins de la civilisation, devient le centre de quelque chose de beaucoup plus vaste qu’elle. De sombres visions et autres proph√©ties parlant d’enfant n√© avec d’√©tranges marques font surface de plus en plus fr√©quemment. Personne ne sait encore quoi, mais quelque chose se passe √† Ptolus. Quelque chose de nouveau bouge dans la cit√©… et ce quelque chose est vieux, tr√®s vieux…..