Creativity Spark From Masters Of Illustration

Césarine

Le Structuré pose plein de questions aux Brillants…il est fiévreux, impatient et ne rend pas compte que Craintif se délite. La faute en est à cet être hors de l’Éther qu’ils ont nommé Momie. Elle frissonne rien qu’à l’évoquer. Elle a eu affaire à d’autre, mais ils étaient…plus communicatifs. Cette chose avait un besoin de destruction chevillé au corps.
Elle se repencha sur les rouleaux que Craintif avaient découvert. De la mémoire, des données chronologiquement structurées d’un ennui mortel. Oui c’était le mot. Les habitants du réèl se sont battus, comme ils aiment le faire, pour un territoire. Il semble que cette guerre d’un autre âge ait eu des conséquences sur les Brillants. Elle sent une puissance qui grandit dans son corps physique. Une puissance à laquelle elle n’aurait normalement pas du avoir accès.
ça y est le Structuré réagit…il veut voir sous terre. Il cherche des « preuves concrètes »…ah peut être les rouleaux…vite tout mémoriser et donner cette matière inerte contre la survie de Craintif. Bon, il accepte. Retour sur le continent.
Une Ville. Grande, immense. Elle ne peut pas suivre toutes les pensés des Ternes qui y vivent. Il y en a trop. On trouve de quoi stabiliser Craintif, mais il est loin d’être tiré d’affaire. Demain peut-être. Les Brillants l’emmènent faire du commerce: même chose que la première fois, échange de métal contre des objets. Elle commence à comprendre comment on fait…mais le pourquoi reste obscure. Bon rester Réel…Concret!…c’est ce qu’a dit le Stucturé: prendre des objet pour conserver l’enveloppe en bonne santé…non le corps. Elle sourit, le vocabulaire commence à être accompagné de pensées précises, tout devient plus facile et donc plus normal. Les Ternes accordent une grande importance à la normalité: si on est pas normal on paye plus cher, on se bat, etc. Les Brillants ne sont pas normaux…ouf, parce qu’Elle non plus. Donc Elle semble ne pas se démarquer des Brillants: Elle est donc normale! Very Happy …(compliqué ce réel…)
On rejoint le Terne qui commandait la première coquille de noix: le Capitaine Sassiflé (une étrange habitude ici aussi d’avoir une ribambelle de noms pour désigner quelque chose). Il est triste: il a perdu son « bateau » et vend sont équipage…(ou les « réinsère dans le tissu économique en leur trouvant de nouveaux contrats contre rémunération »…= il les vend…pas compliqué quand même de trouver des mots simples)
Les Autres ont trouvé un nouveau Brillant, un Ex-crocs semble-t-il. Il nous invite dans sa demeure.