Creativity Spark From Masters Of Illustration

Le conseil

Comissar de Ptolus

Comissaire Urnst

La cité est gouvernée par un conseil dirigé par le Commissaire, représentant de l’empire. Les autres membres principaux sont Kirian Ylestos, the Prince de l’Eglise, et la Mère Supérieure des Sœurs du Silence. Les autres membres, ayant moins d’influence, sont principalement des maîtres de guilde, les dirigeants des familles nobles, et quelques riches marchants. Le peuple le surnomme « Le Conseil des Pièces », car l’argent est une force majeure parmi les membres. Le maître de la Guilde des Fouisseurs, maître Sorum Dandubal, devient rapidement un des membres les plus influents, presque à l’égal des trois membres principaux, mais ces derniers ne l’aiment guère et s’opposent à lui fréquemment.

Mais dans les faits, le véritable maître de la citée reste le Commissaire, Igor Hurnst. La milice est sous son commandement direct depuis son QG de Dalenguard, une forteresse historique toujours debout dans le quartier de la vieille ville.

Les conseillers personnels d’Urnst, au nombre de douze, en charge de la défense et de la protection de la ville, sont appelé les douze commandeurs. Ils incluent le Seigneur Khatru de la maison Khatru, Aoska (un demi-céleste) et d’autre représentant des lumières.

La loi et l’ordre

La milice est composée de plus de 800 membres, dont plusieurs douzaines d’élites (capitaines, mages, prêtes, et…). Contrairement aux milices des autres villes de l’empire, celle de Ptolus est aguerrie, bien équipée et bien payée, particulièrement les troupes appelées « les hommes du Commissaires ».

Néanmoins elle à les mains plus que pleine pour tenter de maintenir l’ordre dans la citée. Afin de leur prêter main forte, un ordre monastique spécifique s’est constitué, les Sœurs du Silence. Ces femmes ne parlent pas et patrouillent les rues pour appréhender les criminels, alors même qu’elles n’ont aucun mandat pour le faire. Des eunuques les accompagnent pour parler à leur place.

La plupart des crimes sont sévèrement punis, et parmis ceux-ci il est à noter que l’usage de magie destiner à influencer l’esprit d’autrui est formellement interdite dans la cité (charmes et autres suggestion ou compulsion).

Ceci étant dit, il n’ont aucune envie d’aller se frotter à ce qui réside dans le « Donjon » et le laisse aux fouisseurs. De même, ils ne vous aideront probablement pas face à une famille noble ou une organisation influente comme peuvent l’être l’église de Lothian ou les Shuuls. De toute façon, ces personnes là obéissent à la loi…

Les forces de la lumière

Hormis les forces de l’ordre, il existe plusieurs ordres se considérant comme « forces du bien ». Des ordres de chevalerie comme les Gardiens du voiles, l’Ordre de l’Aube, les Chevalier du Pale servent les concepts de bienveillance et de nobilité. Des être angéliques résident même à Ptolus, plus que partout ailleurs. Depuis des aasimars aux demi-céleste, et même de vrais anges. La plupart de ces êtres convergent vers la Tour Pale et se dénomment les Malkuths. De plus, des paladins et des prêtres de divinités bénéfiques comme Lothian, Gaen et Navashtrom aident Ptolus dans son combat contre l’obscurité…

Le côté sombre

Comme toute ville, Ptolus a des côtés peu reluisants. Des seigneurs du crimes commandent des armées de voleurs et d’assassins, et se combattent entre eux en plus de se battre contre la loi. Extorsion, contrebande, paris, recel et prostitution font parti du lot quotidien de ces familles. Le premier d’entre eux est Menon Balacazar, seigneur du plus ancien syndicat du crime de la citée, et le challenger est Kevris Killraven. Des assassins dépravés s’appelant les Vai chassent leurs victimes pour de l’argent et pour satisfaire leur soif de sang.

Mais il y a bien pire, parmi les cryptes du cimetière de la ville résident les amoureux de la mort, les Forsaken (Abandonnés), nommé ainsi car mis aux bancs de la sociétés. Pire encore, les adeptes du chaos, en ligue avec des choses inhumaines, planifiant la chute de la citée, et en fait l’annihilation du monde, afin de satisfaire leur soif de destruction.

Enfin, le plus étrange, Ptolus héberge des démons des royaumes inférieurs. Certains ne sont que des tieflings, mais d’autres sont des démons de plein droits et se font appelé les Fallen (Déchus). Ils coexistent avec les Forsaken dans le Reliquaire Noir.