Creativity Spark From Masters Of Illustration

« Pourquoi voudrais-je rester sur le plancher des vaches, ça me rend nerveux. Je suis à ma place sur le pont d’un vaisseau à affronter l’obscurité étoilée. Par le Trône, tout le reste me donne l’impression d’être une cible. »

– Corman Gerrus, Maître d’Artillerie à bord du Triumph of St. Drusus

Le terme Maître du vide (ou maîtresse) est un terme employé pour décrire celui ou celle qui s’est hissé à la maîtrise du mystérieux art du fonctionnement d’un vaisseau spatial. Ils ont généralement servi dans une myriade de poste et ils ont été exceptionnellement chanceux pour que leurs talents aient été reconnus et qu’on leur aient permis de progresser dans les échelons jusqu’au plus haut. Un Maître du vide connait chaque centimètre de son vaisseau et même l’étreinte glaciale du vide ne l’effraie pas car il a fait face aux terreurs de l’espace un nombre incalculable de fois et est encore en vie pour le raconter. Leurs caractères et attitudes sont aussi variés que les vaisseaux dans lesquelles ils ont servi. Certains sont des officiers austères et corrects, les produits des meilleurs lignées spatiales, d’autres sont des marchands nés et des roublards je-m’en-foutiste des vaisseaux Chartistes. D’autres encore par penchant, contrebandiers, récupérateurs et mêmes pirates. Quelque soit leurs origines, une seule chose les unit : leurs talents accomplis dans ce qu’ils font de mieux ainsi que le salaire et le respect que leurs compétences leur rapportent.

L’Imperium de l’Humanité est un empire interstellaire qui couvre une bonne partie de la galaxie, ses routes, mondes et secteurs reliés par d’innombrables routes warp et divisés de gouffres innommables et de violentes tempêtes irréel au delà. De vastes flottes de vaisseaux militaires, marchands et d’exploration tiennent ce royaume en place et certains de ces vaisseaux sont aussi grands et aussi peuplés de vies humaines comme de grandes villes terrestres, même parmi ceux qui passent leur vie protégée par une coque d’acier du vide glacial, les Maîtres du vide sont une espèce rare. Devenir un Maître du vide, c’est s’être élevé de ses pairs et s’être distingué par un talent ou une capacité particulière. Quelque soit leur histoire, qu’il soit une racaille de fond de cale ou l’héritier d’un héros honoré, un Maître du vide doit mériter son titre, car il indique un homme ou une femme à qui l’ont peut confier la vie de beaucoup entre ses mains.

Le Maître du vide peut-être un timonier, maître-canonnier, ou le gardien des senseurs du vaisseau, quelque soit son poste, il contrôle les systèmes du vaisseau comme des extensions de son propre corps et dans les situations de crise, la survie du vaisseau dépend de ses compétences. Alors que le sujet impérial lambda est dans la plus parfaite ignorance du voyage spatial et des gens qui en vivent, les Maître du vide sont toujours intrigués concernant ceux qui se confinent sur un seul monde. Pourquoi, pensent-ils, un être humain irait-il s’enfermer à la servilité et la prison d’une vie planétaire, quand la splendeur majestueuse de l’espace attend celui assez courageux pour s’élancer sur ses courants.