Notre Domaine.

Découvrez les secrets de l'Harmonde et luttez contre le Crépuscule

Modérateur: TangArt

Notre Domaine.

Messagepar XoDy » 13 Oct 2017, 13:50

Bon.
Je lance le topic puisse qu'on en a discuté à plusieurs reprises avec Tangart sur nos dernières parties.

La question de fonder notre propre Domaine.

Notre groupe d'Inspirés commence à "voler de ses propres ailes", et nous pouvons maintenant envisager, avec nos moyens actuels, d'en construire un. Cela sera en quelque sorte notre repaire pour nous réunir, et nous concerter avant de repartir démêler les intrigues de nos ennemis.

Reste à discuter entre nous du "Quoi ?", "Où ?", et "Comment ?".

Il faut donc que nous envisagions les possibilités en prenant en compte les points suivants :

1) D'abord, il est possible de créer un Domaine "fixe" (Baronnie, Conservatoire, Auberge...) ou un Domaine "Itinérant" (Caravane marchande, Navire, Compagnie mercenaire, Groupe de Saltimbanques...). Un mixe des 2 types est possible selon les cas.

2) La fondation d'un Domaine est un investissement de la part du groupe pour atteindre des objectifs communs qui sont, en principe, dans l’intérêt de l'Inspiration, et de la lutte contre le Masque.
Comme par exemple, "protéger le Sanctuaire d'un Génie", "restaurer un vestige de la Flamboyance", "collecter des informations sur l'ennemi", "préserver les Arts Magiques", ...etc...

3) D'un point de vue plus pratique, nous devons essayer de faire en sorte que le Domaine soit adapté à nous tous, selon le type, la situation et la localisation.

4) Un plus serait que le Domaine puisse nous fournir un soutien logistique, et nous rapporte des fonds monétaires pour couvrir nos frais, lors de nos expéditions contre le Masque. (ben oui, c'est pas toujours gratuit tout ça)

5) La proximité de notre Domaine avec les frontières, et les voies de communication (route, fleuve, port...) pourraient aussi faciliter nos déplacements vers les autres Royaumes crépusculaires.

Dernière remarque, le système d'Agone permet de créer une "feuille de perso" pour notre domaine avec les caractéristiques qui vont avec (population, puissance militaire, niveau de finance, potentiel magique, niveau de corruption...etc...). Ces caractéristiques pourront évoluer selon nos actions, et le dénouement de nos parties.

Voila, je pense avoir mis ici tout les points importants.

J'ai déjà quelques idées et suggestions, mais ça sera pour un autre post.
Dernière édition par XoDy le 14 Oct 2017, 18:26, édité 1 fois au total.
XoDy
 
Messages: 35
Inscrit le: 26 Sep 2015, 16:51
Localisation: Alfortville, Quai Jean Baptiste Clément

Re: Notre Domaine.

Messagepar Wangrin » 13 Oct 2017, 17:01

Alors ouvrons le bal.

J'ai discuté avec notre Liturge, qui tient absolument à pouvoir déployer une activité locale. Néanmoins, lui ayant exposé qu'activité locale et globale ne sont pas du tout opposées, mais liées, un premier accord a pu être obtenu sur ce point (en plus de l'idée générale qui reste naturellement de promouvoir l'inspiration et de protéger la Flamme), le terme de "guilde" et l'idée de constituer un réseau semblant même remporter une certaine adhésion. Sur cette base, voici donc ma proposition.

Comme vous le savez, chers compagnons, dans toutes les cités dignes de ce nom et même ailleurs, se trouvent des auberges, des hôtelleries, des lieux d'accueil et de restauration servant à diverses corporations et confréries telles que le Carré magique, l'Équerre lubrique, ou autres moulins. La particularité de ces endroits, outre leurs tarifs scandaleusement prohibitifs, est l'austérité de l'ambiance et la médiocrité du service. Franchement, qui souhaite fréquenter des pisse-vinaigre comme ces mages qui prétendent asseoir un monopole sur l'utilisation d'un phénomène naturel ?

Aussi, dans une ambiance bon enfant et un esprit libéral, pourquoi ne pas fonder une guilde secrète, chargée d'offrir une assistance, un asile et, en cas de besoin, un secours aux inspirés ? Plus encore, qui servirait à planter partout à travers l'Harmonde les graines de l'émancipation et de la Flamboyance, pour que revive cet âge glorieux où les créatures s'ébattaient librement dans la nature jolie, sans penser aucune infamie ! Elle offrirait la façade de la plus parfaite banalité, sous la forme d'hôtels, d'auberges, mais également d'ateliers, de fabriques, de chantiers divers et variés, en fait une infinité de formes, répondant au seul critère de pouvoir se financer par une activité locale adaptée au lieu.

Ses activités publiques seraient donc très variées, mais directement impliquées dans les affaires locales et leur poids économique pourrait d'ailleurs devenir lui-même un levier politique. Quant aux tâches officieuses... disons qu'elles seraient entièrement tournées vers la lutte implacable qui nous guide tous, n'est-ce pas, contre le Masque et ses agents : affrontement politique, désamorçage de complot, recherche et protection de sanctuaires, mais également étude, enseignement, archivage, et encore au-delà promotion des arts, des idées et de la culture... Bref, il s'agit de mener la bataille sur tous les fronts sans en excepter aucun. Et il faut pour cela rompre avec ce qui a été notre pain quotidien jusqu'aujourd'hui : finie l'activité réduite, mineure, ponctuelle ! Nous devons porter notre effort à un degré inconnu jusqu'à présent, déployer une activité sans précédent.

Pour cela, je l'ai déjà évoqué, on peut offrir un abri aux inspirés, mais pas seulement : il faut être ouvert au vaste Harmonde, attirer et cultiver le chaland. Ces endroits auraient pour vocation première, sous des abords divers, de diffuser la Flamme et de combattre le Masque.
Diffuser la Flamme, par quels moyens ? En devenant de hauts lieux de la vie culturelle locale, voire au-delà. Il serait tout naturel de s'appuyer pour cela sur un réseau déjà très ancien et très qualifié, je veux parler des cénacles satyriques ou chacun peut aller se délasser et ennoblir son âme... Il se trouve que je dispose de solides contacts dans ce milieu...
Combattre le Masque, comment ? Par tous les moyens, mêmes légaux ! Si nous nous entendons à œuvrer à une bonne implantation locale de chacune de nos antennes, alors la moisson sera infiniment riche ! Renseignements, contacts, affaires, alliés, complots, propagande et autres tractations diplomatiques... Nous serons au cœur d'un véritable réseau et nous aurons toute latitude pour mener nos combats. La société des inspirés trouvera dans notre initiative un outil d'une puissance inouïe jusque là.

On pourrait appeler ça la Compagnie de l'âge d'or, ou quelque chose dans ce goût-là : voilà un nom qui accomplit tout de même le tour de force de révéler intégralement le programme tout en rassurant les clergés, les marchands et la patrouille...

En plus, j'ai réfléchi à la façon : c'est le bon moment ! Le "royaume de Lerli" ne vient-il pas de naître ? Peu importe à vrai dire sa longévité, si le souverain est véritablement mû par la Flamme, il nous soutiendra ; contentons-nous de nous installer au plus vite dans ses pas en installant une succursale dans chaque bourg et d'y présenter une façade de neutralité politique, à la faveur d'une activité en apparence purement mercantile. Si l'élan venait à se ralentir, nous disposerions déjà d'une assise confortable pour poursuivre notre expansion au-delà de ses frontières. Si ce rêve venait à se révéler chimère, nous survivrions aisément à son reflux en nous fondant dans la masse. Débuterait ensuite un patient travail d'expansion, que des relations diplomatiques et amicales faciliteront grandement. Si une méthode ne fonctionne pas dans tel endroit, revenons à la charge sous un jour nouveau, en substituant à la production de marchandises l'accueil d'hôtes, à l'accueil d'hôtes l'organisation de spectacles, à l'organisation de spectacles une activité de conseil, de défense, de transport ou de service aux voyageurs, etc.

Pour le siège, je ne sais s'il vaut mieux privilégier l'anonymat d'une grande ville au milieu du bouillonnement politique ou l'indépendance d'un lieu isolé... Mais la question de l'édifice qui abriterait nos activités représente en elle-même un véritable enjeu.

Un tel projet est ambitieux, certes. Il n'est taillé cependant qu'à la mesure de notre tâche. Nos besoins en richesses et en hommes seront faramineux. Le pouvoir que nous détiendrons entre nos mains sera dangereux par son ampleur. Mais ne s'agit-il pas après tout de changer l'Harmonde ?
Si la Fortune est avec toi, pourquoi te presser ?
Si la Fortune n'est pas avec toi, pourquoi te presser ?
Avatar de l’utilisateur
Wangrin
 
Messages: 1001
Inscrit le: 28 Août 2012, 18:01
Localisation: Paris

Re: Notre Domaine.

Messagepar XoDy » 13 Oct 2017, 18:05

C'est très ambitieux ami satyre, et à raison, la finalité est importante. Ce qu'il faut maintenant, c'est de se mettre d'accord sur la façon de débuter le Domaine.

Il serait tout naturel de s'appuyer pour cela sur un réseau déjà très ancien et très qualifié, je veux parler des cénacles satyriques ou chacun peut aller se délasser et ennoblir son âme... Il se trouve que je dispose de solides contacts dans ce milieu...

Tes relations avec les Cénacles pourront certes être très précieux. A voir comment nous allons l'exploiter.

Le "royaume de Lerli" ne vient-il pas de naître ? Peu importe à vrai dire sa longévité, si le souverain est véritablement mû par la Flamme, il nous soutiendra.

A voir comment cela évolue. L'empire d'Armgarde sera-t-il restauré ? Le royaume des Cornes fondé ? Il y aura-t-il une forte opposition à ce nouvel ordre ?
Le Cryptogramme janrénien sera-t-il rétabli ? Rien n'est certain.

contentons-nous de nous installer au plus vite dans ses pas en installant une succursale dans chaque bourg et d'y présenter une façade de neutralité politique, à la faveur d'une activité en apparence purement mercantile.

Attention, on fait une chose après l'autre. On ne fera pas tout d'un coup, ça ira doucement selon nos moyens.
En règle générale, après un conflit armé, la période de reconstruction peut ouvrir pas mal d'opportunités. Il faudra voir sur lesquelles nous pourrons nous appuyer.

Si une méthode ne fonctionne pas dans tel endroit, revenons à la charge sous un jour nouveau, en substituant à la production de marchandises l'accueil d'hôtes, à l'accueil d'hôtes l'organisation de spectacles, à l'organisation de spectacles une activité de conseil, de défense, de transport ou de service aux voyageurs, etc.

Oui j'avais aussi envisagé de baser notre Domaine sur ces genres d'activités.

Pour le siège, je ne sais s'il vaut mieux privilégier l'anonymat d'une grande ville au milieu du bouillonnement politique ou l'indépendance d'un lieu isolé... Mais la question de l'édifice qui abriterait nos activités représente en elle-même un véritable enjeu.

On peut aussi envisager de s'implanter à proximité d'une cité, et pas dans la cité elle-même. Ça peut sembler un bon compromis entre grande ville et lieu isolé.

Franchement, qui souhaite fréquenter des pisse-vinaigre comme ces mages qui prétendent asseoir un monopole sur l'utilisation d'un phénomène naturel ?

De toute façon, notre groupe se doit d'éviter les Mages du Cryptogramme comme la peste. Ne serait-ce de part la détention illégale de Gemmes, détention illégale de Danseurs, et pratique illégale de l'Emprise. :roll: Et oui. :mrgreen: Bref, j'ai pas envie de me retrouver nez à nez avec un Censeur. :shock:
Bon ça reste leurs lois, certes. Mais ils sont aussi l'organisation "Number One" de l'Harmonde. Sauf en Janrénie...pour l'instant...
XoDy
 
Messages: 35
Inscrit le: 26 Sep 2015, 16:51
Localisation: Alfortville, Quai Jean Baptiste Clément

Re: Notre Domaine.

Messagepar Wangrin » 14 Oct 2017, 10:52

XoDy a écrit:Mais ils sont aussi l'organisation "Number One" de l'Harmonde. Sauf en Janrénie...pour l'instant...

Soren justement a eu une amusante idée : nous pourrions réemployer nos gemmes pour en orner la couronne du nouveau roi. Ce présent magnifique aurait comme avantage de remettre en question les prétentions de ces mages orgueilleux et j'imagine très bien l'auguste tête porter ce désaveu cinglant à travers les palais et les cours de l'Harmonde. :lol:
Si la Fortune est avec toi, pourquoi te presser ?
Si la Fortune n'est pas avec toi, pourquoi te presser ?
Avatar de l’utilisateur
Wangrin
 
Messages: 1001
Inscrit le: 28 Août 2012, 18:01
Localisation: Paris

Re: Notre Domaine.

Messagepar XoDy » 14 Oct 2017, 18:17

Wangrin a écrit:Soren justement a eu une amusante idée : nous pourrions réemployer nos gemmes pour en orner la couronne du nouveau roi. Ce présent magnifique aurait comme avantage de remettre en question les prétentions de ces mages orgueilleux et j'imagine très bien l'auguste tête porter ce désaveu cinglant à travers les palais et les cours de l'Harmonde. :lol:

Je ne me souviens pas si Lerli était favorable ou non au Cryptogramme. Et je suis sûr qu'il y a quelque chose de plus utile à en tirer de ces Gemmes.

D'ailleurs, en parlant de monter notre affaire de Domaine...la compagnie Stelionne n'est-elle plus dirigée par Algrefin ?
Ça ne serait pas intéressant de reprendre l'affaire ?
:roll: :mrgreen:
XoDy
 
Messages: 35
Inscrit le: 26 Sep 2015, 16:51
Localisation: Alfortville, Quai Jean Baptiste Clément

Re: Notre Domaine.

Messagepar -ED- » 16 Oct 2017, 08:32

Yop les gens :D

de mon coté c'est le fait de ne plus etre itinerant qui me plait dans le domaine.
Je veux que mon perso pose ses valises et s'investisse dans une region/ville. j'ai envie de mettre tout mes oeufs dans le meme panier et les défendre, développer une localité avec ses personnages, ses voisins, son histoire et ses évenements.

l'autre aspect importante pour moi: la gestion du domaine.
qui dirige :?: je voulais un système de conseil ( d'ou l'idée d'Ecole ou la Guilde/Compagnie commerciale. Mais me mettre aux service d'un autres personnages ne me gene pas.

exemple: Gerer le siege de la Sté Stellion à Marbrigues me vas, gerer la ville et ses alentours aussi
Orravan dit : psychopate dans le bon sens

Orravan dit : sous la poussieres c'est propre.

Jeo dit : Non!

Mr D dit: excuse moi! je te crache a la gueule!
Avatar de l’utilisateur
-ED-
 
Messages: 905
Inscrit le: 01 Mai 2010, 21:04

Re: Notre Domaine.

Messagepar Nach0 » 16 Oct 2017, 09:25

Vertuallegia donne sa priorité à la flamme selon Lerli, elle a toujours été une suiveuse.

Pour ce qui est de la structure, je verais bien un domaine fixe mais avec la possibilité d'envoyer des missions. J'aurai opté pour pour une université, un centre de recherche mais je dois avouer que le AirBnB me plait bien aussi mais pas sa version réseau de grande envergure.

1) D'abord, il est possible de créer un Domaine "fixe" (Baronnie, Conservatoire, Auberge...) ou un Domaine "Itinérant" (Caravane marchande, Navire, Compagnie mercenaire, Groupe de Saltimbanques...). Un mixe des 2 types est possible selon les cas.

Un domaine fixe avec un besoin de lancer des missions. Vertuallégia aura besoin de se rendre à différents points pour effectuer ses recherches sur ses origines, la pierre des origines et même sur d'autres trucs en lien avec le groupe peut être.

2) La fondation d'un Domaine est un investissement de la part du groupe pour atteindre des objectifs communs qui sont, en principe, dans l’intérêt de l'Inspiration, et de la lutte contre le Masque.

Collecter des informations sur l'histoire et les luttes contre le masque. Être un centre de ralliement pour la flamboyance.
Perso, je serais pour arrêter de chipoter et de balancer des vérités : "On est flamboyant. On lutte contre le masque. On fait des Arts Magiques. Et vous savez quoi, c'est vieux comme le monde ! "

3) D'un point de vue plus pratique, nous devons essayer de faire en sorte que le Domaine soit adapté à nous tous, selon le type, la situation et la localisation.

Juste impossible, nous sommes trop mixte, la flamboyance l'est. Mon personnage ira servir ailleurs si son intérêt (celui qu'il pense être pour la flamboyance) n'est pas suffisamment existant (pas de forcing, c'est un état d'esprit)

4) Un plus serait que le Domaine puisse nous fournir un soutien logistique, et nous rapporte des fonds monétaires pour couvrir nos frais, lors de nos expéditions contre le Masque. (ben oui, c'est pas toujours gratuit tout ça)

C'est pas gratuit mais aller dans le lucratif c'est risquer de se faire manger par l'esprit du gain ET donc la corruption du masque. Je suis pour le non lucratif, avec possibilité de collecter des fonds.

5) La proximité de notre Domaine avec les frontières, et les voies de communication (route, fleuve, port...) pourraient aussi faciliter nos déplacements vers les autres Royaumes crépusculaires.

Dépend si on veut se déplacer. Perso, je dirai que cela importe moyennement, sauf si on part sur l'idée du BnB, là il faudra être au carrefour de la lutte.

En bref,
1- Déclarer ouvertement la guerre au masque, Lerli voulait raviver la flamme, cessons de lutter dans l'ombre...
1.1 - Etre un centre névralgique de la flamboyance : Auberge, Asile, Hospice, Université
1.2 - Gerer tout les conflits que cette simple idée va générer.
La y'a de quoi faire niveau campagne puis quoiqu'il arrive on change la fasse de l'Artmonde.

2 - Ne rien déclarer du tout, et lutter contre le masque petit à petit.
2.1 - Ne pas s'enfermer dans une activité mercantile ou purement culturelle : Université, Auberge, Artisanat
2.2 - Avoir la possibilité (donc des raisons !) des missions en dehors de notre domaine
2.3 - Resserrer les mails de notre réseau et tenté de s'investir localement sans pour autant s'isoler.

Le 1 est tellement plus cool :mrgreen:
"Si tu n'as qu'un marteau comme solution, pour toi tout les problèmes seront des clous..."
Avatar de l’utilisateur
Nach0
 
Messages: 521
Inscrit le: 13 Sep 2013, 22:09

Re: Notre Domaine.

Messagepar Wangrin » 16 Oct 2017, 16:55

Nach0 a écrit:J'aurai opté pour pour une université, un centre de recherche mais je dois avouer que le AirBnB me plait bien aussi mais pas sa version réseau de grande envergure.

Quel serait selon toi le problème avec un réseau à l'échelle mondiale ?

Perso, je serais pour arrêter de chipoter et de balancer des vérités : "On est flamboyant. On lutte contre le masque. On fait des Arts Magiques. Et vous savez quoi, c'est vieux comme le monde !"

Ou comment saboter notre domaine dès sa naissance ! Toute autorité déjà constituée voit d'un mauvais œil l'apparition d'un contre-pouvoir potentiel ! On pourra se brosser pour trouver un endroit où s'installer et on n'aura plus seulement sur le dos les agents du Masque, mais aussi la canaille ordinaire des dirigeants et des ambitieux de tout poil. Se déclarer inspiré à la face du monde, tout bien réfléchi, cela revient ni plus ni moins à reproclamer la Flamboyance, puisque c'est la finalité du programme : penses-tu que l'heure soit déjà venue d'appeler les peuples à l'insurrection ? Nous nous ferons écrabouiller — et même pas par le Masque !
La seule solution pour que cette option soit envisageable serait de trouver un lieu en ce bas monde où nous pourrions constituer une organisation se revendiquant ouvertement de la Flamboyance et pouvant opérer au grand jour sans crainte d'être réprimée. En somme, cela reviendrait à marcher dans les pas de Lerli qui a décidé de se tailler un empire à coups d'épée. Cela reviendrait surtout à se limiter à ce cadre. Que serions-nous alors, si tant est que le nouveau souverain daigne s'encombrer de nous ou que nous parvenions à nous incruster dans un pays déjà existant ? Une sorte d'Église, chargée de défendre l'orthodoxie du dogme dans les limites étriquées d'un Empire flamboyant de pacotille ? Un collège d'espions et d'agents de la couronne ? Un organisme d'État en tout cas, plus ou moins officiel : si ce n'était pas le cas, nous serions simplement et naturellement éliminés en tant qu'organisation politique prétendant à l'autonomie. Comme nous aurions alors fière allure lorsque nous partirions en croisade semer la mort et la vraie foi pour que triomphe... quoi, au juste ? Je ne veux pas de cette Flamboyance !

Mes amis, vos aspirations sont toutes belles et bonnes à prendre : il importe seulement de bien mesurer leurs implications afin de trouver un moyen terme qui satisfasse tout le monde. Je ne pense pas que cela soit impossible. Toutefois… j'ai l'impression que ce débat ne s'épuisera pas tant que nous ne nous serons pas entendus sur une définition commune de ce que doit être la Flamboyance. Or pour savoir ce qu'elle doit être, il nous faut découvrir ce qu'elle fut ! Aussi je suggère que nous prolongions notre discussion au gré d'une ultime quête, celle de la connaissance. Quand nous serons fixés sur la vérité de la Flamboyance, alors nous pourrons décider. Nous aurons tout loisir de nous établir en un lieu pour y mener les activités qu'il nous plaira, sans plus même voyager si cela nous chante… Il faut juste que nous sachions, au juste, ce pour quoi nous voulons nous battre.

Vous désiriez ne plus bouger ? Si vous en êtes d'accord, nous pouvons sur le champ nous enfermer pour de longs mois dans la bibliothèque du Conservatoire et entamer nos recherches. Je ne sais pas où cela nous mènera, bien sûr, mais nous en avons certainement pour un certain temps, ne serait-ce que pour dépouiller la bibliographie sur le sujet !
Si la Fortune est avec toi, pourquoi te presser ?
Si la Fortune n'est pas avec toi, pourquoi te presser ?
Avatar de l’utilisateur
Wangrin
 
Messages: 1001
Inscrit le: 28 Août 2012, 18:01
Localisation: Paris

Re: Notre Domaine.

Messagepar Nach0 » 16 Oct 2017, 19:14

Quel serait selon toi le problème avec un réseau à l'échelle mondiale ?


Le fait que nous soyons séparés, que notre travail repose sur la confiance en de trop nombreux alliés que nous n'avons clairement pas. Et comme tout réseau, aussi mal constitué, cela pourrait être un cadeau pour le masque.

Ou comment saboter notre domaine dès sa naissance !


Je dirais un peu comme toi. Dans le nouveau royaume de Lerli qui n'a d'autre but que de promouvoir, protéger et encourager la Flamboyance. Je n'ai pas oublié qu'il a été mon maitre, le frère de ma "sœur" et l'ami de longue date de mon "père". Je n'ai pas oublié que nous avons œuvré jusqu'à alors sous son aille et (pour ma part) pour sa cause.
La seule solution pour que cette option soit envisageable serait de trouver un lieu en ce bas monde où nous pourrions constituer une organisation se revendiquant ouvertement de la Flamboyance et pouvant opérer au grand jour sans crainte d'être réprimée. En somme, cela reviendrait à marcher dans les pas de Lerli qui a décidé de se tailler un empire à coups d'épée. Cela reviendrait surtout à se limiter à ce cadre. Que serions-nous alors, si tant est que le nouveau souverain daigne s'encombrer de nous ou que nous parvenions à nous incruster dans un pays déjà existant ? Une sorte d'Église, chargée de défendre l'orthodoxie du dogme dans les limites étriquées d'un Empire flamboyant de pacotille ? Un collège d'espions et d'agents de la couronne ? Un organisme d'État en tout cas, plus ou moins officiel : si ce n'était pas le cas, nous serions simplement et naturellement éliminés en tant qu'organisation politique prétendant à l'autonomie. Comme nous aurions alors fière allure lorsque nous partirions en croisade semer la mort et la vraie foi pour que triomphe... quoi, au juste ? Je ne veux pas de cette Flamboyance !

Je ne sais pas depuis quand il est devenu, pour vous, un chef sanguinaire assoiffé de pouvoir. Je ne sais ce qui vous permet de croire que vous êtes de grands inspirés, que nous sommes capable de changer le monde par un réseau à la force d'une dizaine de bras ! En fait si ! L'orgueil ! Vous croyez pourvoir être meilleur dirigeant ou au moins représentant que ceux qui vous ont acceptez avec vos différences et parfois malgré celles-ci.
Alors oui, personnellement je continuerai à servir ceux qui ne m'ont jamais déçu, qui ont toujours mêler paroles et actes, tout en me faisant confiance, en me demandant mon avis et en me permettant d'être libre de mes choix. Je ne sais pas avec quels arbres tu as copulé pour croire qu'un réseau ne demande aucune contre partie et qu'on aurait une quelconque autonomie. Nous serions faibles et à la merci de tout les lobbies... dépendant des moyens humains, saisonnins, financiers et organisationnels...

Personnellement, ces quelques discussions m'ont éclairées. Je retourne au source, à la famille. J'ai commencé à voyager avec certains d'entre vous depuis longtemps, d'autres moins, et nous avons vécus de grandes aventures qui ne s’effaceront jamais de ma mémoire. Mais nos visions me semble trop éloignée, je vais faire ma demande officielle auprès de Lerli pour fonder un Centre de Recherche où la flamboyance est assumée. Requête difficilement acceptable, je pense, car trop dangereuse pour un pays naissant, mais je pense qu'il faut s'assumer et que fasse à l'ombre, seule la lumière peut triompher.
Je ne pense pas que vous me suivrez... Vous avez plus peur pour vos petites vies que pour la flamboyance, mon expérience me l'affirme, et ce n'est pas en se cachant derrière de fausses idées que vous arriverez à quelques choses. Je serais toujours présente pour vous, vous serez me trouver en cas de besoin. Je vous dis adieu mes amis... j'espère vous recroiser un jour.

Personnellement, ça va hein, ne vous inquiétez pas :mrgreen:
"Si tu n'as qu'un marteau comme solution, pour toi tout les problèmes seront des clous..."
Avatar de l’utilisateur
Nach0
 
Messages: 521
Inscrit le: 13 Sep 2013, 22:09

Re: Notre Domaine.

Messagepar XoDy » 16 Oct 2017, 21:12

Je pense qu'il serait naïf de croire qu'une croisade ouverte contre le Masque suffira à recréer la Flamboyance.
Car tant que le Voile de l'Automne bloque le Centresprit, pas de réincarnation de Flamme. Pas de Flammes, pas de Flamboyance.
Les Inspirés sont trop peu nombreux sur l'Harmonde pour mener une croisade ouverte contre lui, et c'est surtout ça le problème.
Et même s'appuyer sur une armée de Ternes(non-Inspirés) serait une erreur. Ils ne sont pas protégés par la Flamme donc facilement corruptibles, et retournables contre nous.

Même le projet de Lerli, tenter de reconstituer un Empire Flamboyant, sans la Flamboyance, ça n'a aucun sens. Ça ne sera qu'un pâle reflet de ce que c'était, avec les conséquences d'une guerre de réunification. Le seul aspect qui me semble intéressant dans cette affaire est la création d'un royaume Minotaure dans les Cornes, c'est tout.

Mais bon, on s'égare sur un autre sujet, revenons à notre Domaine...

Je propose de commencer notre affaire avec une reprise éventuelle de la gestion de la Compagnie Stelionne.
Elle a un monopole intéressant sur les voies de navigation de la Mer des Tristes.
C'est donc une compagnie maritime potentiellement très rentable, qui nous offre des possibilités de déplacements aisés avec les trois Royaumes Armgarites, et avec la proximité de l'Hippogée, gardée par le Dragon et les Morganes, ainsi que les Ondins et la Baleine géante dont j'ai oublié le nom (merci à celui qui me rafraichira la mémoire).
Bref, ça me semble une bonne base de départ.
Plus tard, on pourra éventuellement (r)établir des comptoirs commerciaux dans les ports, puis diversifier sur autre chose (auberges, hôtels particuliers, mécénat...etc...)...mais cela dépendra de l'évolution des événements.

Pour le lieu où on se basera, une ville portuaire comme Marbrigues ou Odebrume me paraissent adéquates, car ce sont des cités frontalières.
J'ai une préférence pour Marbrigues, car elle n'est pas très loin d'Abyme. (Et en plus nous détenons le guide ultime de la ville, le Cahier Gris de Marbrigues, avec plein de secrets croustillants :twisted: )
Le choix d'Odebrume se défend aussi. C'est plus proche des autres royaumes et du Conservatoire. Son Baron est Inspiré. Brume n'est pas loin.
A voir...
Avoir un hôtel particulier comme lieu de résidence commun me parait tentant et sympathique.

Bon par contre, si on reprend l'affaire, il faudra la gérer. Il nous faudra donc des compétences en Intendance, Négoce et Diplomatie. Quelqu'un a ça sur sa feuille perso ? :mrgreen:
XoDy
 
Messages: 35
Inscrit le: 26 Sep 2015, 16:51
Localisation: Alfortville, Quai Jean Baptiste Clément

Suivant

Retour vers Agone

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron