Resumé

Modérateur: Lofwyr

Resumé

Messagepar la touffe » 31 Juil 2016, 13:08

Livre I : La Terre
Épisode 1 : Un nouveau foyer


Fort-Refuge ...


Je répète ce nom sans cesse ... comme pour me convaincre que tout cela n'est pas un rêve.
Je n'arrive pas à croire que nous ayons réussi à trouver un endroit ou héberger tous ces réfugiés, j’avais presque perdu espoir en voyant comment la guerre civil m'obligeait encore à m'exiler loin de ma demeure ...
Mais cette fois je n’étais plus seule, des réfugiés des 4 coins du Brevoy fuyaient les conflits, et à leurs tête se trouvait les personnes que j'appelle aujourd'hui mes amis :

Vadim Makinen, Un Suli Paladin de Sarenrae, et notre régent
Bien que le sang des éléments soit fort en lui, c'est la colère feu qui le gouverne le plus. Toute ses actions sont orienté vers le bien ... il ne lui reste qu'à comprendre qu'éradiquer le mal n'est pas la seule manière de faire le bien ...

Aralas un Demi-Elfe Druide combattant, et notre capitaine de la garde
Un fils Illégitime de la famille Ondevive, doté d’une une profonde connexion avec la nature et les animaux qui l'entourent. Malheureusement, son pragmatisme brutal l’empêche d’ouvrir réellement les yeux

Thiya Une Gathlain ensorceleuse, et notre maitre-espionne
Une bien étrange personne, elle semble particulièrement affectée par les malheurs de ses frère et sœur fée, mais elle essai tout de même de garder une attitude positive, allant toujours de l'avant pour découvrir de nouvelle choses à propos de son peuple.

Lina une Sylphe magicienne, et notre magistère
Elle est ... singulière, L'élément air coule effectivement dans ses veines, elle est toujours dans les nuages, comme au-dessus de tout et préoccupées par les sujets les plus incongrue. Mais elle s'est révélée être une amie précieuse et altruiste

Lio un humain rôdeur devenu Kitsune, et notre protecteur
Il est taciturne, mais compétent, c'est grâce à lui que nous pouvons manger à notre faim lors de nos voyages et ce sont ses compétences de forestier qui nous permette d'explorer les terres alentours.
Il fait preuve d'une grande prudence et d'un certain dégout envers les sorcières ... je pense que c'est le résultat d'une expérience passée, mais je ne saurais pas en dire plus.

..............................................................................................................

Nous avons vécue de nombreuses aventures avant d'en arriver là :

Nous avons entre autre :

-Défendu le comptoir d’Oleg face à des bandits
- Retrouvé Elenwê ondevive , marquise de Narln et duchesse de Lebeda , prisonnière des bandits
- Combattu de maléfique fée, les mites, ce qui nous a permis de nous rapprocher d'un groupe de kobold ayant elu domicile dans une mine d'argent
- Aider une dryade Muette a se débarrasser d'une malédiction causée par un sylvanien corrompue
- Empêché des bucherons d'en venir aux mains contre une Nixie qui essayait juste de défendre ses amis les arbres

Mais notre plus grande épreuve fut notre affrontement face au seigneur cerf : Lunarion
Pour le vaincre,n ous avons infiltré le château où il résidait et combattue lui et ses bandit, et bien que la bataille fut rude, le lendemain matin, le château était a nous.


Après cette conquête, vint le temps de la consolidation.
Notre économie était pauvre, mais nos citoyens étaient plein d’espoirs et de bonne volonté, il ne suffisait que d’un petit coup de pouce pour démarrer notre ascension vers la prospérité.

A cette fin, nous avons accompli de nombreux services pour la communauté. Nous avons vaincue de nombreuses bête :, tortue, Drake, Hodag, les feu follet de l’île au chandelles et exploré la tour elfique à la gardienne … intéressante..


Mais la mission qui m’est le plus mémorable fut le sauvetage d’une jeune fille : Tig Tonnersen

Elle était partie en exploration dans les terres sauvages environnante et ses parents s’inquiétait grandement de ne point la voire revenir.

Alors que nous étions a sa recherche, nous fîmes la rencontre d’une sorcière réputée mangeuse d’enfant et invocatrice de démon : Beldame
Nous pûmes apprendre qu’il n’en était rien, et que bien qu’acariâtre et excentrique, Beldame n’était rien de plus qu’une sorcière très attaché à sa solitude. Elle nous a même donner des indications sur l’emplacement de Tig.

Au bout de notre quête se trouvait un village homme-lézard, le chef du village retenait Tig prisonnière et l’effrayait continuellement pour nourrir un feu-follet qui se faisait passer pour l’esprit de leurs ancêtres.

Nous avons réussi à libérer Tig …



C’est aussi durant ces quêtes que nous avons rencontré Hurlement du vent du nord, un Worg et sa cavalière, Chaperon rouge. Une Sorcière de Glace, Marquise des terres de Kame. La tête du Worg était mise à prix car il avait mangé certain de nos villageois, mais chaperon rouge expliqua que ces paysans étaient entrés dans ses terres et refusait néanmoins de lui jurer fidélité.
Malgré de longues négociations, un combat s’ensuivit et bien que le worg fût abattue, chaperon rouge s’enfuit


Après cela, fimes la Rencontre d’une autre acariâtre fana de solitude : Grunna Maindepierre, une ancienne Marquise de l’ancien royaume qui s’était retiré dans une grotte non loin de fort-refuge.
Bien que notre premier rencontre fut mouvementé, nous négociâmes un arrangement : nous la laissons tranquille et elle en échange fait de même pour nous.
J’étais heureuse de voir un dilemme résolu sans la mort d’un des deux parties, mais l’attitude vulgaire et grivoise de cette naine me reste encore en travers de la gorge.


Ensuite, nous fîmes route vers le sud pour débusquer un groupe de troll refugié dans un pic rocheux qui se révéla être une ruine naine
Nous nous y sommes repris à deux fois, mais nous avons finit par vaincre les trolls qui infestait les ruines, mais durant la confrontation, je me retrouvai pétrifiée par la morsure d’un troll de pierre.
J’étai endormie, la sensation était étrange. Je me sentais comme dans le ventre de ma mère, la terre était la seule mère que j’ai jamais connue et j’étais de retour en elle.
Mais quelques jours plus tard je rouvrais les yeux, mes amis m’avaient sauvée de ce sort et je leur en étais grandement reconnaissante, mais j’étais aussi heureuse de l’expérience que j’avais eue, prisonnière de la roche.



De retour au Château, nous avons appris la présence d’un fauteur de trouble, Grigory Malône, qui encourageait la population à se révolter contre notre règne irresponsable et tyrannique. Comme réponse à ses calomnies nous l’avons arrêté et attaqué en justice.
Au début, Nous n’avions pas grand-chose à lui reprocher à part ses mensonges, mais après une enquête sur ses agissement, nous apprîmes qu’il retenait Lindwë malône, sa belle-sœur par alliance, prisonnière et qu’il la torturait régulièrement pour obtenir la localisation de Chidori Malône , son épouse.
Ses informations en poche, le procès fut tumultueux, mais une révélation de dernière minute fit pencher la balance en notre faveur : Grigory pratiquait l’esclavagisme !
Quelque heure plus tard, Grigory mourrait décapité par l’épée.
J’ai un mal fou à ne pas me réjouir de la mort de cet esclavagiste … mais je dois me contrôler, chaque vie est sacrée, et sa perte doit être pleuré


Durant notre séjour en ville, Lio nous informa d’un culte de sorcière vénérant Gyronna . Ses indices était nombreux, presque anodin et nous n’aurions surement jamais réalisé la présence du culte sans son œil expert.
Nous savions que le culte attirait principalement les femmes bafouée, nous fîmes alors le tour des potentiels cultistes, sans succès jusqu’à ce qu’une arrestation massive nous permette d’arrêter un membre du culte qui se repenti de ses crimes et nous révéla l’emplacement de la secte avant d’être tué par l’ire de sa déesse.
Grâce à son sacrifice, nous avons pu stopper les agissement du culte et révéler leurs infâme machination : le kidnapping et sacrifice d’enfant de la ville pour les remplacer par des changelings .


..............................................................................................................

Alors que j’écris ce journal, je suis bien en sécurité, derrière d’épais remparts, entourée d’amis, et pourtant, chaque fois que je regarde à l’ouest depuis le haut des remparts vers l’horizon loin derrière les marches de Narln, je suis envahie d’une sensation terrifiante, et pourtant si familière.

Je ne peux pas encore leurs dire … en tout cas, je n’en ai pas le courage.
Image
Tu .... tu n'as pas d'arme perforante !?
Avatar de l’utilisateur
la touffe
 
Messages: 438
Inscrit le: 17 Mai 2010, 20:34

Re: Resumé

Messagepar la touffe » 01 Août 2016, 22:52

Livre I : La Terre
Episode 2 : Futurs et origines




Nous sommes au cœur de l’hiver, les rues couvertes d’un épais manteau blanc.
Réunis autour d’une table, nous discutons le destin de dizaines d’enfants de notre cité.

..............................................................................................................

Selon nos récentes informations, le culte de Gyronna aurait remplacé de nombreux enfants par des changelings.
Nous ne savions que faire, fallait-il se taire et laisser les parents dans l’ignorance pour éviter la panique ? Ou alors fallait-il leurs dires la vérité ? Et plus encore, fallait-il rassembler les enfants pour les protéger ? Ou faire confiance à nos citoyens pour élever ces enfants comme les leurs ?

La discussion faisait rage dans entre les membres du conseil, de mon côté je n’arrivais pas à prendre de décision, je préférais attendre d’avoir plus d’information sur les nombres d’enfant échangés ainsi que sur leurs réelle origines.

En attendant que Lina devise un sort capable d’identifier avec certitude les enfants changelings, je partais méditer dans le blizzard hivernal dans l’espoir que les éléments me murmure une réponse ou un conseil, mais en vain.

Beldame nous donna quelque conseils, bien que méfiante de notre venue, elle accepta de répondre a nos question au sujet s des guenades et de leurs enfant.
Peut-être que les enfants était les mêmes et qu’un rituel avait changé leurs nature, nous a-t-elle dit.

Malheureusement, la vérification par magie de Lina réfuta cette théorie : les enfants avaient bien une mère guenaude et à peu près une dizaine de pères différents.

Nous fîmes alors le choix difficile de dire la vérité et je fus fière de voir notre peuple donner une chance à ses enfants innocents. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de rester dans leurs familles, nous prendront soin d’eux

Durant l’enquête sur les enfants, Lina développa un sort qui était capable de tracer la généalogie d’une personne juste avec une goutte de son sang. Elle comptait l’utiliser sur elle et sur ceux qui était volontaire. Pour ma part je n’ai même pas réussi à lui demander en face, j’ai préféré lui laisser un papier taché d’une goutte de mon sang.
Le lendemain, elle me tendait un papier avec la réponse.
Le morceau de papier me brulait la main comme la plus ardente des flammes, mais je n’étais pas encore prête, je le rangeais sans le lire dans ma poche.

Pendant ce temps, Aralas était partie négocier avec chaperon rouge.
De retour à fort refuge, il délivra les conditions de chaperon rouge : en échange d’un libre passage et de l’exploitation des rivières nord, nous devront la reconnaitre et nos gens devront plier le genou devant elle.
De plus il nous sera interdit de construire en surface sur les terres de Kame.
Le marché était rude, mais Chaperon rouge restait sourde à toute contre-proposition, bornée comme une mule, et nous avons donc acceptée malgré nous.

Une fois la décision faite et la réponse envoyée à Chaperon rouge. Nous pûmes nous reposer en gérant calmement notre petit domaine.
Nous avons même eu de la chance, Roy et son Epouse Latricia, deux réfugiés , se proposèrent d’eux même pour aller coloniser à l’ouest de fort refuge en notre nom. Son entreprise fut encouragé car bien que couteuse, elle nous rapportera beaucoup.
La cité se nommerai gué-au-talz .

..............................................................................................................

Alors que les dernières traces de l’hiver disparaissaient, j’observais une fois de plus les étendues à l’ouest depuis le chemin de ronde. Je me rappelais du papier que j’avais dans la poche et le sortait, l’observant sous tous les angles avant de le déplier lentement, fébrile.
Le premier nom m’était familier, mais le second …

A peine avais-je eu le temps de comprendre qu’une larme avait lentement coulé le long de ma joue sur le papier ….

L’air et la terre sont peut être plus proche que je ne le pensais.
Image
Tu .... tu n'as pas d'arme perforante !?
Avatar de l’utilisateur
la touffe
 
Messages: 438
Inscrit le: 17 Mai 2010, 20:34

Re: Resumé

Messagepar la touffe » 02 Oct 2016, 12:51

Livre I : La Terre
Episode 3 : Restov, ville des retrouvailles


L’hiver est terminé, les récoltes sont bonnes, les taxes baissent et le peuple est heureux.

Mais les meilleures choses ont une fin, et cela nous l’avons compris lorsque nous avons découvert notre ville saccagé par l’assaut d’un ours-hibou en colère. Il était de notre devoir de le traquer pour éviter que ce drame ne se répète.

..............................................................................................................

Nous poursuivions donc la bête jusque dans les terres de Kame. Là, nous en profitions pour explorer la zone qui nous était inconnue.
Grâce au pistage de Lio, nous pûmes atteindre la tanière de la créature sans difficulté, venait maintenant le temps de la combattre.

L’ours-hibou partageait son sombre refuge avec d’autres créatures : des champignons agressifs, un tertre errant et des araignées géantes lui faisaient office de colocataire.
Mais la plus grande menace restait l’immense ours-hibou qui donna du fil à retordre à nos plus vaillant guerriers, mais malgré cela, nous émergeâmes victorieux.
En fouillant la caverne, nous avons découvert un cadavre d’homme, mort depuis un temps, ainsi qu’un bébé ours-hibou entouré de ses frères et sœurs décédé

Aralas décida d’adopter la pauvre créature et c’est avec tout ce beau monde que nous somme retourné à Fort-refuge.

Quelque jours plus tard et à la proposition de Vadim, un voyage vers Restov fut organisé, avec pour objectif de rencontrer Liam de la butte-aux loups pour en savoir plus sur le passée des terres volées.
Tous partent, sauf Thiya et Lio qui reste pour s’occuper de fort refuge et se renseigner dur l’état de Narlnia.
Notre périple se déroule sans embuche et en quelques jours nous atteignions la ville.

Trouver Liam et sa famille se révèlent aussi facile, et en moins de quelques heures, Vadim prend rendez-vous avec eux pour diner
Le repas se passe plutôt bien, nous avons la chance de rencontrer l’épouse et la fille de Liam, toutes deux charmante.

Vers la fin du diner, Vadim nous fait signe de le laisser seul avec la famille et bien qu’un peu confus, nous nous exécutons.
La discussion privée dure un moment, je suis moi-même assez curieuse de ce qui se passe entre eux.
Une fois de retour avec eux, nous apprenons que Liam est en fait le père de Vadim. La vue des retrouvailles était touchante, mais alors que le repas se terminait, une tout autre pensé me tiraillait l’esprit :
Lors du repas, Svetlana, la femme de Liam semblait m’avoir reconnue, et en discutant un peu plus avec elle, j’ai pu apprendre qu’Hannah Smith, ma mère présumée se trouvait en ville en ce moment même !

Le lendemain, Lina et moi partions à la recherche des membres de la famille Smith.
Nous avons découvert de fabuleux endroits ! : L’ancien manoir du général Connor Smith reconvertie en taverne, un ranch à côté de Restov dans lequel habitait John Smith, le père de Lina et par conséquent mon Oncle. J’ai même vu un bateau volant !!!

Ce n’est qu’à la fin de cet interminable périple que je pus enfin la rencontrer.
Elle était exactement comme père me l’avait décrite et je la regardais alors silencieusement jusqu’à ce qu’elle me remarque.
Je fus surprise de voir qu’elle me reconnue tout de suite, sa joie à ma vue me réchauffait le cœur et lorsqu’elle me prit dans ses bras, je ne pus retenir mes larmes.
Je discutai de longues heures avec elle, nous avons parlé d’elle, de moi, de papa …
Après ces chaleureuses retrouvailles, il était malheureusement temps pour moi de retourner à fort-refuge …

De retour avec tout le monde, nous avons exploré les environs, mais n’avons rien découvert de bien exceptionnel et somme donc rentrée pour nous occuper de nos terres.

..............................................................................................................

Au jour d’aujourd’hui, je regarde l’horizon avec moins d’appréhension, je sais que des menaces nous entourent, mais plutôt que de craindre l’arrivée d’un ennemi, je préfère espérer une visite agréable.

Peut-être celle d’un navire volant, qui sait ?
Image
Tu .... tu n'as pas d'arme perforante !?
Avatar de l’utilisateur
la touffe
 
Messages: 438
Inscrit le: 17 Mai 2010, 20:34

Re: Resumé

Messagepar la touffe » 16 Oct 2016, 02:38

Livre I: La Terre
Episode 4 : Clair-Espoir


Après s’être occupé de la gestion de notre petit territoire, l’envie de parcourir les plaines des terres volées s’empara de nous et nous somme alors repartie vers le sud pour terminer l’exploration de la région.

..............................................................................................................

Nous avons survie la rivière a bord d’une barque pour atteindre les dernières zones inconnues.
Une fois arrivée, nous avons aperçu la fumée d’un campement qui devait se trouver à quelque lieu au sud, mais nous avons décidé d’attendre avant d’aller voir ce qu’il en était.

Durant notre exploration, nous avons fait la rencontre d’un géant des collines amateur de liqueur. Malheureusement, le peu d’alcool que nous avions sur nous ne suffisait pas à le satisfaire et nous avons dû le combattre et l’assommer pour éviter de se faire écraser par l’énorme tronc dont il se servait en tant que massue.

Quelque jours plus tard, nous somme tombé sur une cabane en ruine à côté d’un quai. Nous nous sommes approchés pour fouiller l’intérieur, mais au même moment une meute de Worg tenta de faire de nous son repas. Sans succès

Après avoir fini d’explorer, nous somme aller voir le camp au sud qui c’est révélé être un camp militaire Galtais en pleine terre des royaumes fluviaux !
Surpris, nous somme aller discuter avec les soldats du camp. Ceux-ci nous demandèrent de nous identifier, et lorsqu’ils découvrirent que Vadim était Baron, ils voulurent l’arrêter. Grace à la magie de Lina, nous avons pu les distraire et nous enfuir jusqu’à nos terres.


Une fois de retour à fort refuge, la gestion à recommencer : Avec l’intégration de Narlnia, de nombreux troubles ont émergé, et en plus de gérer cela, nous devions bâtir une armée en prévision d’une éventuelle attaque des Galtais.
Ce fut rude, et de nombreuse disputes on éclatées dans les halls du château, mais à force de persévérance et de pragmatisme, nous somme parvenue à un accord qui satisfaisait tous les parties.

C’est aussi à ce moment-là que le royaume fut baptisé : Clair-espoir, pour rappeler à chaque citoyen que l’objectif de ce royaume est de donner de l’espoir à ceux brisés par la guerre.

Après ce flot d’émotions, nous avons décidé d’aller vérifier l’état des troupes Galtaises:
A notre arrivée, le camp était ravagé, les installations, armes et engins de guerre en morceaux, des cadavres jonchant le sol, certain dépecés, d’autre avec leurs tête planté sur une pique. C’était un carnage, nous avons offert tant bien que mal une sépulture aux victimes et nous somme rentré en emportant un cadavre afin de le questionner par magie.
Celui-ci nous donna un indice sur ce qui c’était passé : une gigantesque meute de Worg les aurait attaqué, avec une femme vêtue uniquement d’une cape les observant depuis la colline.

Une femme nue sous une cape rouge …

..............................................................................................................

De retour a Fort-Refuge, j’étais en train de méditer afin de trouver la paix intérieure, mais les images de ce massacre me torturaient l’esprit. Je me relevais, frustrée et en colère, avec un seul mot à l’esprit : Pourquoi ?! Pourquoi tant de morts inutiles ? N’y avait donc t’il aucun espoir pour un monde de paix ?

Je marchais aux alentours de la chapelle tout en grognant, j’apercevais du coin de l’œil des novices en train de vaquer à leurs occupations, certain prenait leurs repas du soir, d’autre passait la serpillère sur le parvis de la chapelle. Le bruit de l’eau qu’ils répandaient sur le sol est Étrangement apaisante, comme une berceuse, ou plutôt comme une voix rassurante :

« Ne soit pas troublée, Avatar Wakka, Ta cause et noble, et afin que tu puisses la mener à bien, je te prête mon pouvoir.
N’oublie jamais, face à un obstacle indestructible, une pierre se brisera, mais l’eau, elle coulera naturellement autour pour le contourner »


Puis plus un son, comme si tout cela n’avait été qu’une illusion. Je respirais bruyamment, confuse, mais alors que mon souffle devenait de plus en plus régulier, je voyais l’eau répandu au sol commençait à faire de petites vagues au rythme de ma respiration.
Hallucinée, je me hasardais à lever le bras et je vis l’eau décoller du sol en même temps, a la grande surprise des novices témoins du miracle.

Je Pouvais enfin maitriser un second élément : l’eau !
Image
Tu .... tu n'as pas d'arme perforante !?
Avatar de l’utilisateur
la touffe
 
Messages: 438
Inscrit le: 17 Mai 2010, 20:34


Retour vers Pathfinder - Le Royaume d'Émeraude

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité