Kintargo

Modérateur: César

Kintargo

Messagepar César » 17 Août 2016, 00:08

Survol de Kintargo

Kintargo a longtemps été connu comme un havre de paix et a attiré les artistes, particulièrement les compositeurs, les metteurs en scène, les chanteurs et les musiciens désireux d’étendre la tradition de l’opéra chéliaxien. Après la guerre civile et la prise en main du pays par la maison Thrune, les habitants de la ville sont rentrés dans le rang à contre-cœur. Contrairement aux révoltes ouvertes qui marquent les cités du Sud-Ouest, Kintargo présente une résistance silencieuse mais déterminée face à tout ce qui est infernal. Par conséquent, la ville est devenue un site de villégiature apprécié de nombreuses familles nobles pour passer du temps loin de leurs devoirs gouvernementaux et ses habitants sont devenus des experts à marcher sur la ligne qui sépare les loyaux citoyens du Chéliax et les esprits indépendants et libertaires. Durant ces années sous le joug de la famille Thrune, Kintargo a maintenu des liens plus étroits avec la culture, les gens et la richesse de cité varisiennes comme Korvosa et Magnimar qu’avec les autres cités chéliaxiennes comme Corentyn et Egorian. La plupart des kintargais s’étoufferaient plutôt que se proclamer autrement que des sujets de leurs resplendissante cité. Ils passent les étés chauds et humides à tolérer silencieusement d’être gouvernés d’une distante capitale qui insiste à revendiquer leur loyauté, et passent les longs hivers froids et pluvieux à fantasmer ouvertement à une révolution qui leur rendrait leur liberté. Cependant, jusqu’à maintenant, le besoin d’une révolte ouverte n’a jamais apparu en valoir le coût qu’il faudrait la payer en bon sang kintargais.
L’histoire de Kintargo apparaît étrangement vide d’événements importants. Nombreux sont ceux à penser que les rédacteurs et les révisionnistes de la maison Thrune se sont montrés particulièrement agressifs et efficaces à expurger les anciens documents et les archives du passé de la ville. Aujourd’hui, Kintargo a un nouveau dirigeant : le Lord-Maire Barzillai Thrune a pris la place laissée vacante par le Lord-Maire Jilia Bainilius, qui, d’après les rumeurs, aurait quitté la cité sous le couvert de la nuit voilà deux semaines. Certains disent qu’elle est parti rejoindre les rebelles iomédéens dans le Sud-Est, d’autres qu’elle a décidé de commencé une nouvelle vie en Arcadie. Il y aussi ceux qui prétendent qu’elle n’a pas quitté la ville : emprisonnée ou exécutée par les agents de la maison Thrune, ou qu’elle attend, cachée dans les égouts, le bon moment pour réapparaître en plein jour.
Quelle que soit la vérité, les révoltes dans le reste du pays a poussé le gouvernement à fermer ses principales cités et Kintargo ne fait pas exception. Le Paracomte Barzillai Thrune dirige maintenant la ville et à ce jour il applique fermement la loi martiale et a instauré un couvre-feu. De plus, tous les quelques jours, il émet une proclamation, que tous les citoyens de Kintargo doivent respecter, et qui deviennent de plus en plus étranges.
Les exportations majeures de Kintargo sont le sel, les produits de la mer (particulièrement le saumon argenté), l’argent et des produits culturels. La ville elle-même est fermement posée sur l’embouchure de la rivière Yolubilis devant l’île d’Argo qui ferme la bouche du fleuve. Les cieux de la ville sont dominés par trois structures : le Château de Kintargo, le Temple d’Asmodeus et les flèches de l’Académie d’Albâtre, mais le dôme central de la Maison de l’Opéra est sans doute la plus grande fierté de Kintargo.
Avatar de l’utilisateur
César
 
Messages: 749
Inscrit le: 20 Sep 2014, 11:58

Re: Kintargo

Messagepar César » 17 Août 2016, 00:11

Les Quartiers de Kintargo

  • Le District du Château sert de quartier général militaire de la- ville. Il abrite également le siège du gouvernement de la ville.
  • Les Verts sont le quartier noble de Kintargo.
  • Le quartier du Bout de Jarvis était le cœur de la ville : là où se tenait toute son activité nocturne. Il est le quartier qui souffre le plus du couvre-feu.
  • Comme son nom l’indique, le quartier du Vieux Kintargo est le centre historique de la ville. On y trouve un mélange éclectique de bâtiments.
  • Les demeures des Toits Rouges possèdent une allure distinctive par rapport au reste de Kintargo. Il s’agit du quartier le plus populaire de la ville et celui où ont été rassemblés les principales minorités oppressées.
  • Sur les pentes de la Colline du Temple se trouvent l’ensemble des églises de la ville.
  • Le quartier de Villegré est le centre de la vie académique de Kintargo.
  • Le quartier du Port de la Yolubilis est le quartier marchand de la ville. Il est animé et son activité est intense, désormais uniquement le jour à cause du couvre-feu.
Avatar de l’utilisateur
César
 
Messages: 749
Inscrit le: 20 Sep 2014, 11:58

Re: Kintargo

Messagepar César » 17 Août 2016, 00:14

Les grandes familles nobles de Kintargo
  • Aulamaxa (dirigée par l’Archibaronne Eldonna Aulamaxa) : les intérêts de cette famille comprennent la chasse, l’opéra et l’opinion publique.
  • Aulorian (dirigée par le Comte Auxis Aulorian) : les intérêts de cette famille comprennent la magie, le commerce du sel et les mines d’argent.
  • Delronge (dirigée par l’Archibaronne Melodia Delronge) : les intérêts de cette famille comprennent l’élevage de chevaux, la chasse et le commerce.
  • Jarvis (dirigée par la Baronne Belcara Jarvis) : les intérêts de cette famille comprennent l’architecture, la charpenterie, l’urbanisme et la maçonnerie.
  • Jhaltero (dirigée par le Baron Canton Jhaltero) : les intérêts de cette famille comprennent l’information, le commerce d’argent et les carrières.
  • Sarini (dirigée par la Comtesse Urora Sarini) : les intérêts de cette famille comprennent le diabolisme, les loisirs et le théâtre du réel.
  • Tanessen (dirigée par le Comte Geoff Tanessen) : les intérêts de cette famille incluent la fabrication d’armes et armures, la défense de la ville et l’approvisionnement militaire.
  • Vashnarstill (dirigée par le Baron Sendi Vashnarstill) : les intérêts de cette famille comprennent le commerce arcadien, la pêche et la construction navale.
  • Victocora (autrefois dirigée par la Baronne Porcia Victocora) : les intérêts de cette famille comprenaient la pêche, la littérature et la poésie, mais leur manoir a été récemment détruit par un incendie.
Il existe dans l'ombre de ces grandes familles une vingtaine de familles qui essaient de grimper l'échelle sociale en accumulant richesses, influence et prestige. Rares sont celles pouvant se comparer à l'une des grandes familles.
Avatar de l’utilisateur
César
 
Messages: 749
Inscrit le: 20 Sep 2014, 11:58


Retour vers Pathfinder - Les Rebelles de l'Enfer

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron