Système - Mécanisme de Rupture

Vivez des aventures hors-normes à travers des myriades de mondes mais faites-le avec style !

Modérateur: R.Mike

Système - Mécanisme de Rupture

Messagepar R.Mike » 17 Avr 2014, 23:14

Mécanisme de Rupture

Histoire d'une rupture

Finis les points de SurCompétences : trop peu utilisés car probablement à la fois trop coûteux et trop puissants, ils étaient également un peu trop complexes à l'usage suite aux différentes évolutions du système. Pas de regret au final car c'étaient des points de trame classiques sans grande originalité.

Bienvenue au mécanisme de Rupture et aux Points de Rupture !

Alors, comment ça marche ?

A la Rupture

Les inoxydables héros des galaxies jumelles ne baissent jamais les bras. Ils se battent jusqu'au bout, se dépensent sans compter, se donnent au maximum, vont au bout d'eux-mêmes, se transcendent, repoussent leurs limites et, parfois, vont même (bien) au-delà. Afin de retranscrire cet état de fait et ainsi permettre aux Personnages des joueurs d'aller jusqu'à la rupture ou presque, il est possible de recourir, de préférence en campagne ou dans le cadre d'un scénario s'étalant sur plusieurs séances, au mécanisme de Rupture qui permet aux joueurs d'en demander toujours plus à leurs personnages.

Fonctionnement

Le Compteur

Lorsque l'on choisit d'utiliser le mécanisme de Rupture, chaque PJ dispose d'un Compteur de Rupture utilisant un quadrillage doté de neuf cases (présent sur la Fiche de Personnage). Celui-ci démarre généralement à 0 en début de campagne mais peut être situé à un niveau déjà élevé pour rendre compte d'une situation initiale tendue. Le Compteur possède donc dix Degrés au total et son niveau minimal est 0.

L'augmentation d'un ou plusieurs Degrés du Compteur par le joueur lui-même n'est possible que s'il dispose d'au moins un Point de Rupture (PR). C'est un choix qui ne nécessite la dépense d'aucun point spécial (PR ou SP) et permet généralement de bénéficier d'un bonus pour la réalisation d'une action. En revanche, l'augmentation externe (par le Meneur) du niveau de Compteur est toujours possible à cause d'évènements extérieurs (conditions climatiques difficiles, privations diverses, évènements traumatisants...).

Lorsque le Compteur atteint 10, cela signifie que le personnage est allé à la Rupture : il s'effondre juste après avoir réalisé son action, épuisé voire inconscient, et reste au sol sans défense, sans rien pouvoir faire pendant le reste de la scène en cours. Les soins classiques sont inefficaces. A la scène suivante, le personnage se relève mais reste apathique et diminué : il subit un malus de -1D sur toutes ses actions jusqu'à ce qu'il se repose correctement (équivalent d'une nuit de sommeil).

La diminution du niveau du Compteur est toujours possible. Elle est principalement liée au repos et au succès. Il est également possible de le faire redescendre à 0 en dépensant un Point de Rupture. Il est donc fortement conseillé de toujours disposer d'au moins un PR lorsque le mécanisme de Rupture est utilisé.

Augmentations Volontaires

Elles ne sont possibles que si le personnage dispose d'un Point de Rupture (PR). Pour bénéficier de l'effet désiré, il faut être capable de cocher le nombre de cases demandé.

Quelques exemples (liste non exhaustive) :

+1D sur un jet d'Action ou de Dommages : +1 Degré de Rupture
Relancer un jet : +3 Degrés de Rupture
x2 sur un jet d'action : +5 Degrés de Rupture
Réussite automatique d'une action : +8 Degrés de Rupture

Augmentations Involontaires (évènements extérieurs)

Elles sont toujours possibles, que le Personnage dispose ou non d'un PR.

Quelques exemples (liste non exhaustive) :

Invalider un Style Percutant : +1 Degré de Rupture
Conditions difficiles (chaud, froid...) : +1 à 3 Degrés de Rupture
Maladie, privations : +1 à 3 Degrés
Spectacle/évènement traumatisant : +1 à 3 Degrés
Perte d'un être cher : +1 à 3 Degrés
Défaite cuisante/échec cuisant : +1 à 3 Degrés

Diminutions (Volontaires)

Elles sont toujours possibles, que le Personnage dispose ou non d'un PR.

Quelques exemples :

Se reposer correctement : -1 Degré de Rupture
Blessure sournoise (suite à une scène à risque) : -5 PV et -1 Degré de Rupture
Valider un Style Percutant : -1 Degré de Rupture
Accomplissement (objectifs collectifs ou individuels, à la fin d'un scénario) : de -1 à -2 Degrés de Rupture
Dépenser 1 Point de Rupture : -9 Degrés de Rupture (retour à 0)
Arriver à la Rupture : -10 Degrés de Rupture (le Compteur revient systématiquement à 0)

Style Percutant

Les deux dés de Style sont lancés à part comme pour le Style Extrême.

Si l'action est réussie et que le score sur les deux dés de Style est strictement supérieur à la valeur du Compteur de Rupture : -1 Degré de Rupture
Dans le cas contraire : +1 Degré de Rupture

NB : l'évolution du Compteur de Rupture est donc indépendante de la récupération du Point de Style engagé.
Avatar de l’utilisateur
R.Mike
 
Messages: 1844
Inscrit le: 19 Mai 2010, 00:03
Localisation: Boulogne

Retour vers Twin Galaxies

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron