Page 2 sur 2

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 17 Juil 2015, 20:44
par R.Mike
Ah, c'est clair que Wingman ça vaut pas Cobra mais j'avais bien aimé à l'époque. Et en gros ça ressemble à ce que tu décris, comme quoi tu t'en rappelles un peu quand même ! :P

C'était un anime adapté d'un manga du même nom et, au Japon, c'est à peine moins vieux que Cobra en fin de compte. Mais surtout, l'idée centrale de l'histoire c'est que le héros récupère le "livre des rêves" qui lui permet de rendre réel tout ce qu'il écrit ou plutôt ce qu'il dessine dedans. Pratique quand on est un super-héros en herbe un brin loser sur les bords. Bref c'était plus humoristique que véritablement un shonen mais c'est justement ce qui m'avait attiré.

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 18 Juil 2015, 23:17
par Oniros
Ah ouais c'était ça l'astuce. Mais la différence avec City Hall c'est que ds wingman il s'agit d'un objet "enchanté"unique, tandis que dans city Hall, c'est l'acte créateur et le médium en eux-mêmes qui produisent des effets "magiques", c'est l'écrivain qui par son talent, en usant de papier et d'encre, enchante le réel au sens propre, alors que dans notre monde ce n'est qu'au sens figuré. C'est cette réflexion sur le pouvoir de l'écriture et de l'imagination qui m'a séduit en premier lieu. Ce monde où tout serait possible grâce à la littérature romanesque est fascinant nonobstant l'interdiction totale de l'usage de l'écriture sur du papier par toutes les autorités politiques.

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 20 Juil 2015, 09:07
par roufdeouf
Intéressé également. :D

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 20 Juil 2015, 12:20
par Oniros
Cool :!: et de deux :D

Donc encore deux places à prendre et on pourra commencer à réfléchir à une date et à un lieu !
Les rôles génériques proposés sont : Soldat, Espion, Inquisiteur et Ecrivain.
Tous sont recrutés par la division d'élite Nostromo de la Police britannique.
Lieu : Londres
Année : 1850.

J'ai commencé à lire les règles et ça m'a l'air plutôt sympa.

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 09 Juil 2016, 11:29
par TangArt
Et oublie pas Aleden que dans anima et les en particulier le supplément sur le ki tu as tout ce qu'il te faut pour faire du naruto moyennant quelques ajustements

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 10 Juil 2016, 18:34
par homep
Interessé aussi .

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 01 Sep 2017, 20:40
par Gluth
Et oui, encore un que je remonte, et ça ne sera sans doute pas le dernier (les archives, la nostalgie, tout ça tout ça...).

Ce sujet m’intéresse beaucoup car j'en avait fait un de A à Z, pour jdr forum via jdroll. Hélas, j'ai perdu pas mal de chose dût à un disque dur complétement mort. Va donc falloir que je fasse appelle à ma mémoire très sélective pour vous expliquer une approche de Final Fantasy VIII en Jdr. J'en parle ici car pas impossible que, et que si j'ai sous-estimé cette foutue mémoire et que j'ai assez de matière pour m'y re-pencher dessus, une campagne soit lancée pour le club.

Grosso-modo, le background racontait les évènements passés, présents et futurs de FF8. Le jdr se passa presque 3ans après la fin du dict jeu vidéo.
Les joueurs étaient des Seeds blancs fraichement recrutés. Les missions débutèrent sur la demande d'aide et la capture de certaines G-force (dont de nombreuses inconnues, étant apparues avec la larme sélénite) mais ne perdant pas l'objectif principal : retrouver Squall Leonhart... car n'est pas "fils de président Estharien" qui veut. La recherche d'indice fut assez longue, emmenant la bleusaille blanche au quatre coins du monde et au beau milieu des océans.

Niv. concept :
Image
En premier lieu, chaque joueur devait choisir l'arme de prédilection de son personnage... sans vraiment de limite de liste, et même, en inventer une pour l'occasion.
Chaque personnage avait des HP et Hp critiques. En combat, si la barre des HP critiques était malheureusement atteinte, le personnage pouvait faire un coup spécial (Limite Break) par apport à l'arme choisit.
Ensuite, chaque attribues Dfs, Mgi, D.Mgi et Chc se rajoutaient grosso-modo aux résultats des jets obtenus en cour de jeu pour se protéger, lancer un sort, voler des sorts à l’ennemi, fuir etc...

Mais la vrai force de ce jeu, sa vraie différence, consistait donc à s'allier à des G-Force, des petites divinités, qui non-contentes d'apparaitre sous certaines conditions, ajoutés des compétences plus ou moins alléchantes à leurs acquéreurs.
Image
Ces G-Force étaient représentés par des artefacts (bijoux, totems, couverts en argent etc...) qui parfois pouvait être très encombrant (souvent pour les plus tcheater afin de faire sacrifice du sac à d'eau au profit d'une grande puissance). Mais surtout la feuille personnage qui avait son lot de bonus grâce à eux :
Les compétences s'obtenaient via l'expérience reçu à la fin des combats et des missions. Les joueurs devaient choisir une compétence sur la feuille des G-force afin de la booster. Le chiffre XX/XX à droite des compétences indiquaient l'expérience à obtenir afin de pouvoir en "équiper" son personnage une fois ce pourcentage atteint. Chaque personnage pouvaient s'équiper de ces compétences, selon la limite "Compétence" de leur fiche (les petits tirés à droite).
Les comp. Bonus. profil augmentaient les attributs.

Les G-Force donc, pouvaient se manifester également, surtout si le personnage ayant lancé l'invocation avait une bonne affinité avec lui... La compatibilité était calculée par rapport à tout ce que sa G-force lui permettait de faire au cour de la campagne et la durée à laquelle l'artefact restait entre ses mains.

C'est tout ce dont je me souvient, et encore, de nombreuses détails subtils et importants étaient pris en comptes. Mais c'était ça dans l'ensemble : un Jdr simple à la base, avec un minimum de complexités une fois sa première G-Force acquise. L'univers du jeu a essayer d'être respecté le plus possible tout en restant un Jdr accessible, même à ceux ne connaissant pas l'univers.


Bref, tout ce foutoir pour dire, histoire de revenir à la base racineuse de ce sujet très intéressant, que faire une base unique à plusieurs univers, notamment aux Final Fantasy, si l'on veut rester le plus fidèle possible aux FF, c'est juste impossible (même si ce n'est que mon avis perso). Chaque Jeu à sa propre jouabilité, ses propres règles, ses propres fonctionnements, univers, politique etc... que ce n'est pas faisable de faire un seul jdr pour tous. Alors oui, y'a possibilité de faire façon KH, mais dans ce cas ça sera du KH ou du Final Fantasy global façon Dissidia, mais plus vraiment du Final Fantasy intel ou intel.

Re: adaptation manga/jeu video

MessagePublié: 01 Sep 2017, 23:08
par R.Mike
Un peu pareil : je pense que vouloir tout mélanger n'est pas forcément une très bonne idée. Mais bon, l'égout et les odeurs comme on dit...

Mais j'ai toujours été intéressé par l'idée d'une adaptation d'un Final Fantasy car ce sont des univers déjà pas mal fourre-tout où il doit être possible de faire pas mal de choses mais surtout présentant une fantasy assez différente de celle à laquelle on est habitué en JdR (où beaucoup de trucs tournent autour du triptyque elfes-nains-orcs à la Tolkien).
Anima s'y emploie mais je n'ai été que très moyennement convaincu pour dire le moins. Déjà le système est un bond de 30 ans en arrière : on nous sert du Rolemaster / JRTM dans les années 2010, sérieusement ? C'est assez infâme à l'usage, heureusement que contrairement à il y a 30 ans on a tous un portable qui fait calculatrice dans la poche...
Et l'univers est à peine plus convaincant, n'allant pas vraiment à fond dans le délire à la Final Fantasy et restant finalement sur un univers relativement classique typé médiéval fantastique certes high fantasy mais étrangement mâtiné de christianisme relooké à la sauce Star Wars !!! :shock: (je ne me suis toujours pas remis de "Iscariote Sith" :| )
Bref, bof...

En tout cas, si tu veux discuter plus avant de tes créations, tu peux le faire dans le forum prévu pour ça.
Car le principe des G-Force présente un vrai intérêt en effet.