L'Egypte

Modérateur: erwan

L'Egypte

Messagepar erwan » 05 Sep 2010, 00:39

L'EGYPTE

Définition géographique
Le royaume de la dynastie Lagide ne comprend pas que l'Egypte: La plus grande partie de la Phénicie, le sud de la Syrie et de nombreuses cités grecques de la mer Egée ou d'Asie Mineure sont également sous l'autorité des Ptolémées.

Historique et civilisation
Ce grand royaume hellénistique est né lorsque Ptolémée I qui y fut nommé comme satrape s'y proclama roi en 305 avant J.C. Son fils Ptolémée II Philadelphe, lui succéda en 285 avant J.C et y règne depuis.
En Egypte se juxtaposent deux civilisations, deux cultures différentes entretenant peu de relations. Les Egyptiens vivant comme ils le font depuis des siècles, ayant simplement remplacé leur noblesse indigène par une noblesse grecque qui a adopté leurs coutumes, leurs rites et même leurs dieux!
Alexandrie, la capitale de l'Egypte fonctionne comme une cité grecque autonome. Cette ville est la plus grande du monde connue, sans doute l'une des plus belles avec son célèbre phare, l'une des sept merveilles du monde Antique. Mais elle est aussi le principal centre intellectuel du monde avec le Musée (centre de recherche où vivent et travaillent des savants de tout type) et son annexe la Bibliothèque (400.000 volumes). C'est également à Alexandrie qu'est élevé le Soma, monument où est conservée la momie d'Alexandre le Grand.
Alexandrie est l'entrepôt de l'Egypte et la plaque tournante du trafic entre la Méditerranée occidentale et l'Afrique et l'Orient.

Ce n'est pas la seule cité grecque en Egypte. Les Lagides ont installé d'autres colonies grecques mais qui sont beaucoup plus petites. Philadelphie dans le Fayoum en est un bon exemple.
Outre ces cités grecques plus récentes, on peut citer la cité de Naukratis qui fut fondée au VIIème siècle avant J.C par des exilés de Milet en Asie Mineure. Plus ancienne cité grecque d'Egypte, elle a perdu il y'a peu sa prédominance commerciale au profit d'Alexandrie mais reste une place commerciale de première ordre.

En dehors de ces villes grecques, on trouve l'autre face culturelle de l'Egypte ptolémaïque; celle des Egyptiens. Ils sont organisés comme depuis toujours, autours du Nil. Ce sont essentiellement des paysans excepté quelques prêtres et quelques fonctionnaires royaux, ils cultivent la terre tout en vénérant leurs Dieux. Le roi Ptolémée II est reconnu par les Egyptiens comme le successeur des Pharaons. Il devient par là le fils d'Ammon-Râ, un dieu résidant temporairement sur terre. Or ce dieu est considéré comme le véritable propriétaire de l'Egypte et était en droit d'utiliser le pays et ses habitants comme bon lui semblait…
Cette notion religieuse permet aux Lagides d'aménager l'Egypte à leurs grés. Ptolémée II a donc organisé l'Egypte de façon à en optimiser l'économie pour son seul profit. Cette organisation lui permet ainsi d'entretenir un grand nombre de mercenaires et une flotte importante qui lui donnent la maîtrise de la Mer Egée., et de financer de grands projets culturels comme le Musée d'Alexandrie dont tous les savants vivent de ses largesses.
Malgrés tout, le pays possède des villes indigènes forts célèbres mais bien plus petites en terme de population que les cités grecques. Ces villes sont surtout des centres religieux où se trouvent de splendides et grands sanctuaires souvent millénaires.
Le pays est divisé en pays appelé Nômes et nombres de ces cités indigènes sont les capitales administratives des Nômes.

Sur le plan économique, outre le blé, omniprésent, l'Egypte a une vaste production très variée. En effet, elle est connue pour être un grenier à blé, mais sa production ne s'arrête pas à ce produit. Avec cette céréale, les Egyptiens produisent de la bière, la boisson la plus consommée en Egypte. Elle est la seule nation productrice de papyrus et fournit donc en papier toute la Méditerranée. Elle possède aussi de riches mines d'or dans le sud, ainsi que des carrières de granit destiné à la construction. La production d'huile d'olive et la culture de la vigne sont encore peu développées mais Ptolémee attache beaucoup d'importance à leur développement, en vrai grec… Enfin on peut citer l'industrie verrière égyptienne et l'excellente qualité de la production de miel, "sucre" de l'Antiquité!
En 270 avant J.C, le royaume Lagide est probablement le plus puissant de la Méditerranée.
erwan
 
Messages: 100
Inscrit le: 11 Mars 2010, 18:35

Retour vers Antik

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité