Résumé des séances précédentes

Votre aventure se déroulera sur la Terre des Cinq, un monde ancien où jadis les Cinq régnaient en maîtres absolus...

Modérateur: Towellie

Résumé des séances précédentes

Messagepar Towellie » 05 Fév 2018, 00:26

Quand j'aurais pas oublié ou la flemme de le faire, je posterais ici les résumés des séances, pour permettre aux absents de suivre le scénar.
"Il porte une armure en or. En or, bordel ! Évidemment que c'est un con !"
Avatar de l’utilisateur
Towellie
 
Messages: 191
Inscrit le: 17 Mars 2016, 15:27

Re: Résumé des séances précédentes

Messagepar Towellie » 05 Fév 2018, 22:28

Première séance: Une mission pourtant si simple...

Notre aventure commence à Port-Quarys, un des membre de notre groupe, Clarence, avait obtenu par ses contacts une offre de travail très intéressante. Vondimir Aurel, un marchand assez influent dans cette ville, avait besoin d'hommes d'armes compétents pour escorter un de ses convois marchands. Un travail somme toute assez classique, mais la paie était apparemment plus que généreuse. De l'argent facile en somme, le pire qui pouvais nous arriver était de tomber sur une bande de coupe-jarrets, mais dans la région ils sont du genre à déguerpir à la vue d'une quelconque résistance. Si j'avais su...
Au moment du rendez-vous avec le marchand, j'aurais du me douter que quelque chose clochait, déjà le bougre est un gnome, et pas le plus sympathique des gnomes.
Je suis pas raciste, loin de là ! Mais j'ai déjà eu quelques mésaventures avec les gnomes par le passé, et je sais par expérience qu'il sont du genre à toujours avoir un poignard bien dissimulé. Sans compter le fait que ce Vondimir ne semblait pas être le plus honnête des marchands, il à une sacré réputation en ville et de nombreuses rumeurs circulent a son sujet.
Malgré tout, en braves aventuriers que nous sommes (notre décision ne fut pas influencé par la promesse de cinq pièces d'or par personne, de quoi nous permettre de vivre tranquillement un bon bout de temps), nous acceptions la mission.

C'est là que les ennuis commencèrent, nous escortions le convoi comme convenu, et au bout de deux jours de voyages, la carriole fut embourbé dans une flaque de boue, et la roue avant était fichue. N'ayant pas le matériel nécessaire pour réparer le charriot, nous fûmes chargés de retourner au village le plus proche pour acheter le nécessaire.
Je vous passe le chapitre où notre cher Druide a brillamment négocié avec le charpentier, et celui ou Clarence pauma la roue de rechange...
À notre retour au convoi, nous découvrîmes que la caravane fût attaqué par des Kobolds, nous avons suivi la piste des pillards jusqu'a une petite caverne, où les membres du convoi restés sur places furent emmenés.
Heureusement pour nous, les Kobolds sont des piètres combattants, et nous les avons vaincu sans grande difficultés. Un seul des membres du convoi avait survécu, les autres ont étés donnés en pâture a un ours que les Kobolds semblaient vénérer. Moi non plus je n'ai pas cherché a comprendre, rassurez vous.

Suite à cette péripétie, nous avons pu réparer la carriole et reprendre notre voyage, avec quatre membres en moins, certes, mais on à pu se réconforter en se disant que ça nous économisera des provisions. Il faut toujours voir le côté positif des choses..
Après trois jours de voyages, nous arrivions enfin à notre destination: La ville de Clairval, mais l'accueil fût beaucoup moins chaleureux qu'espéré. Une patrouille d'inquisiteur nous attendais de pied ferme, et nous fûmes en état d'arrestation, sois disant pour contrebande. Mais nous ne savions rien des marchandises que nous transportions, je le jure ! Bon... Nous aurions pu jeter un œil aux marchandises sur le trajet, mais moi je fais confiance a mes employeurs, une erreur de débutant.

Enfermés en prison pour un crime que nous n'avions pas commis, le chef de ces maudits inquisiteurs nous proposa un marché. Notre liberté si nous acceptons une mission. Mission que bien évidement nous refusions ! Hors de question de s'en prendre à des pauvres Elfes innocents, oui, vous m'avez bien entendu ! Il voulait qu'on s'attaque à un clan d'Elfes Sylvains qui vivent dans la forêt voisine.... Ces nains je vous jure...
Alors que nous profitions de notre captivité, nous fîmes la connaissance de Lonaey, un pauvre bougre qui fût enfermé comme nous. Il ferait apparemment partie du clan d'Elfes Sylvains en question.
Alors que nous élaborions un plan pour nous échapper, une bande d'individus masqués firent leur apparition en massacrant allégrement les gardes sur le chemin, leur chef, une ravissante Elfe du nom de Sylaë, était apparemment là pour libérer Lonaey, son frère. Les histoires de familles c'est toujours compliqué vous savez..
Nous en profitons alors pour nous échapper aussi, et de faire la peau à ce maudit inquisiteur au passage. Maintenant nous sommes en cavale, Sylaë nous à proposé de la rejoindre, mais les membres de notre groupe ne semblent pas être tous d'accord à ce propos.

Et encore, ce n'est que le début de nos ennuis, attendez que je vous raconte la suite. Vous me demandez la morale de l'histoire ? Elle est simple: Ne jamais faire confiance à un gnome.
"Il porte une armure en or. En or, bordel ! Évidemment que c'est un con !"
Avatar de l’utilisateur
Towellie
 
Messages: 191
Inscrit le: 17 Mars 2016, 15:27

Re: Résumé des séances précédentes

Messagepar Bulubulu » 15 Mars 2018, 00:35

Deuxième séance : embuscade et pétrification


Nos quatre aventuriers ont chacun reçu un cadeau des elfes sylvains en remerciement de leur aide au sauvetage de Lonaey, le fils du chef du clan. Ils ont rencontré chez les elfes un cuisinier raffiné aux nombreux talents qui a décidé de les rejoindre dans leurs aventures.

Un événement mineur est survenu quand nos aventuriers ont reconnu un des gardes du convoi qu'ils avaient escorté se faire molester par des elfes. Nos héros ont décidé de le laisser partir, non sans lui donner une petite correction de la part de Laureaël pour avoir déserté au moment critique.

Le chef du clan leur a proposé d'apporter leur aide dans l'assassinat d'un chef du pacte de la couronne de fer, un draconide. Après une embuscade réussie et la mort du draconide, nos vaillants aventuriers ont retrouvé sur lui une missive ordonnant d'apporter les pierres d'esprit. Dans une ancienne légende, les cinq aspects qui étaient les premiers dragons étaient chacun lié à une pierre d'esprit. Il est dit que les hauts elfes savaient utiliser les pierres et que les éclipses sont liées aux pierres.

Le druide du clan a informé nos valeureux héros à leur retour qu'il y avait des ruines de la civilisation des hauts elfes au nord du clan. Ils ont ainsi décidé de s'y rendre.
Là, avec l'aide de Galahad qui a ouvert la porte principale de l'académie de magie, ils ont découvert des statues d'elfes courants comme s'ils cherchaient à échapper à un danger venant de l'intérieur de l'académie, courant dans la direction opposée. Des flashbacks les firent revivre dans le corps d'élèves assistant à des cours de magie temporelle ce qu'ils découvrirent comme une catastrophe déclenchée par un élève de l'académie possédant ce qui ressemble à une pierre d'esprit, pétrifiant tous les elfes présents. Après des fouilles des lieux pendant lesquelles ils découvrirent quelques artefacts intéressants, ils tombèrent sur un vieillard penché sur des équations magiques ardues. Ils comprirent que c'était l'élève responsable du désastre. Un moment le vieillard partit en courant pour prononcer les incantations qu'il avait écrites, mais nos héros l'assommèrent avant qu'il ne puisse réciter ses formules, et après un long conciliabule pour décider du sort du vieillard, certains désirant l'amener chez les elfes sylvains, d'autres voulant le porter à une académie de magie, Galahad poignarda discrètement le vieillard, réglant d'une manière fort simple la question.

Nos nobles héros sont maintenant résolus à résoudre l'énigme des pierres d'esprit, et ils s'apprêtent à braver tous les dangers et périls qui se mettront en travers de leur chemin...
Avatar de l’utilisateur
Bulubulu
 
Messages: 121
Inscrit le: 28 Oct 2017, 12:44

Re: Résumé des séances précédentes

Messagepar Bulubulu » 17 Mai 2018, 01:56

Troisième séance : Voyage à la capitale et cultistes (écrit avec l'aide de Margot)


Nos vaillants héros ont décidé d'aller à la capitale de la Fierté du lion où se trouve l'Arcaneum, l'école de magie de la ville. Ils prennent ainsi une diligence pour y aller ; dans la diligence ils rencontrent un barde bavard qui leur parle d'un tournoi qui va avoir lieu dans la capitale.Ils font une halte dans un village où se trouvent deux auberges. Ils vont dans la première, très luxueuse mais à un prix prohibitif. Ils décident donc d'aller dans la seconde, un peu miteuse. Là ils découvrent que des combats sont organisés au sous-sol. Laureaël veut participer à la lutte et remporte le combat haut la main, nos compagnons ayant misé sur elle ils gagnent une pièce d'argent qui leur permet de profiter d'une bonne nuit dans l'auberge luxueuse.

Sur leur chemin ils apprennent qu'à la cour du roi, Vendimir, un noble elfe noir monte en pouvoir, alors même qu'il y a des esclaves elfes noirs dans la capitale.

À leur arrivée en ville, nos aventuriers découvrent des tentes rassemblées à l'occasion du tournoi. Ils décident d'y participer: Laureaël s'inscrit sous la bannière de son père pour les épreuves de tir à l'arc le deuxème jour, la mêlée le cinquième et la joute le septième, alors que son jeune demi-frère participe également ; elle ne participe tout de même pas à la mêlée ouverte à tous le premier jour, ce qui ne conviendrait pas à son rang. Clarence et Éoldir s'inscrivent à l'épreuve de tir à l'arc.

Nos compagnons choisissent d'aller faire du commerce en vendant des armes et des bijoux qu'ils avaient trouvé dans l'académie de magie elfique. Clarence, à la sortie de la boutique, se rend compte qu'il se fait voler à la tire sa bourse par un gamin des rues. Il lui assène une gifle mais le gamin s'enfuit en courant avec la bourse. Éoldir lance alors à sa poursuite Masssa sa panthère, et pour dédommager le traumatisme subi par le gamin, Erianne lui donne une pièce d'argent. Laureaël fait l'acquisition d'un arc enchanté qui lui permet de tirer des flèches qui transpercent l'armure. Clarence va dans une boutique d'armes à feu où il obtient du marchand la promesse de lui vendre une deuxième pétoire plus efficace que celle qu'il avait déjà, en échange de celle-ci et d'un complément en pièces. Erianne va à l'Arcanium pour se renseigner sur les sabbats en lisant. Éoldir profite du temps libre pour suivre une formation en alchimie. À l'Arcaneum, Erianne obtient un talisman pour Massa pour qu'elle puisse prendre la forme d'un chat à sa volonté et ainsi être plus discrète, et en échange nos héros devront rendre un service aux mages lorsque ceux-ci le leur demanderont. Erianne entre également en contact avec un mage du nom de Rastapopoulos qui lui apporte de nombreuse informations sur les aspects, les sabbats, qui consistent à transformer un mortel en divin, les pierres d’esprits et les divinités sombres issues des sabbats que certains vénèrent : les quatre sabbats qui ont eu lieu ont échoué et ont donné forme à des Anciens, le dernier ayant eu lieu il y a quarante ans. En échange de ces informations, il demande à nos compagnons d'enquêter sur un réseau de cultistes qui sévit en ville afin d'apporter des informations au roi. Une branche du culte de Vesta serait liée aux cultistes, ainsi qu'un réseau illégal d'esclavagistes. Rastapopoulos ayant des contacts dans la guilde des voleurs, Clarence et Éoldir vont rencontrer Alexia à la taverne du rat gris : celle-ci leur parle de ses soupçons envers l'aubergiste de la taverne du moineau aveugle, Abran « Rocco » ; en échange de cette piste, elle leur demande de lui donner les informations qu'ils trouveront sur les cultistes.

Nos fiers compagnons, après cette journée chargée, décident d'aller dormir. Cependant ils ne peuvent retourner dans la charmante auberge dans laquelle ils avaient dormi précédemment, cette dernière pouvant être liée au réseau de cultiste et s’en vont donc dormir près du campement du tournoi. Seulement, en plein milieu de la nuit, ils entendent des bruits étranges. En s'approchant, ils découvrent un rassemblement d'étranges individus ayant une apparence de satyre entonnant une litanie autour d'un feu...
Avatar de l’utilisateur
Bulubulu
 
Messages: 121
Inscrit le: 28 Oct 2017, 12:44

Re: Résumé des séances précédentes

Messagepar Bulubulu » 04 Juin 2018, 22:41

Quatrième séance : Hommes-animaux, esclavagistes et prêtresses
Une collaboration Margot-Gaspard


Erianne a prévenu ses compagnons qu'il y avait un bruit étrange. En s'approchant, nos héros sentent une odeur de souffre. Ils découvrent quatre animaux humanoïdes entamant une litanie autour d'un chaudron et entourés de quatre braseros émettant la fumée à l'odeur de souffre. Il y a un homme cochon, un homme lézard, un homme chauve souris, un homme loup et celui qui semble diriger la cérémonie, un homme chèvre.

Laurëael attaque l'homme lézard. Ce dernier ne fait pas long feu mais il la blesse par le sang sortant de sa plaie. Erianne, Éoldir, Massa et Clarence sont pris dans un sortilège de zone mais parviennent à y échapper après avoir été blessés. Erianne, au bout d'un moment, réussit à tuer un homme volant d'une flèche enflammée, qui avait plus tôt essayé sans succès d’enterrer vivant Clarence. L’homme loup finit par mourir attaqué par Massa puis par Clarence. Clarence en tirant fait malencontreusement exploser une de ses pétoires qu'il laisse tomber. Laurëael, attaque ensuite l'homme cochon après avoir tué l'homme lézard. Pendant ce temps là, l’homme bouc mange les restes de son défunt compagnon mi-lézard. Éoldir contourne la tente et comprend que les ennemis gagnent du pouvoir des émanations des braseros. Après des essais infructueux de sa part et de celle de Massa à qui il avait dit de renverser les braseros, Éoldir réussit à en renverser un grâce à sa force herculéenne, mais est attaqué par l'homme bouc alors qu’il n’est déjà plus très en forme. Laurëael assomme l'homme bouc, et les héros décident de ne pas le tuer pour pouvoir le questionner plus tard.
En inspectant le chaudron, Clarence, Éoldir et Laurëael sont hypnotisés par l'odeur et Laurëael dévore à pleines dents un bout de chair qui s'avère être humaine, mais Éoldir l'interrompt dans sa dégustation pour la faire revenir à elle.
Après ce charmant repas cannibale, ils renversent le dernier brasero, et nos héros se rendent compte que leurs ennemis étaient en réalité des êtres humains qui tiraient leur apparence de la fumée. Les quatre combattants fatigués décident de voir s'ils peuvent trouver des informations sur le culte dans la tente. Erianne trouve une magnifique dague qu'elle décide de garder pour elle, ainsi que des parchemins incompréhensibles.
Le combat étant terminé, nos compagnons se rendent compte que le matin va pointer, et ils se séparent en plusieurs groupes. Pour emmener le cultiste assommé en ville Clarence tente de le faire passer pour saoul ce qui ne marche que moyennement mais ils arrivent tout de même à rejoindre la ville sans encombre, laissant derrière eux un champ de bataille au milieu du campement. Nos compères décident d'amener leur prisonnier à la guilde des voleurs.

Pendant ce temps Erianne retourne à l'Arcaneum pour continuer à se renseigner sur les cultes, et Clarence, une fois le cultiste remis dans les bonnes mains de la guilde des voleurs, Laurëael et Éoldir vont à l'épreuve de tir à l'arc du tournoi. Clarence est éliminé au deuxième tir, Éoldir est éliminé aux quinze mètres mais Laurëael continue. Malgré des premiers tirs très réussis, voyant ses chances de gagner à vingt mètres très réduites, pour ne pas dire inexistantes, elle laisse gracieusement sa place aux autres concurrents faisant ainsi forte impression. Le vainqueur s'avère être le troubadour avec qui nos compagnons avaient voyagé.

Nos trois amis vont ensuite à la guilde des voleurs pour voir où en est le questionnement de l’homme bouc. Les méthodes classiques de la guilde ne semblent pas fonctionner sur lui, l’Homme continuant à marmonner inlassablement “Je n’ai pas de nom, je sers le maître, celui qui était ancien quand ce monde était encore jeune”. Lassée de n’obtenir que des paroles incompréhensibles de l’homme, Alexia fait venir un mage de la guilde des voleurs pour qu’il interroge lui aussi le prisonnier qui ne semble plus rien ressentir. Le mage entonne un sortilège qui fait plonger la pièces dans l’obscurité, et le prisonnier dit quatre mots : « obélisque », « ministère du vent », « Narev » et « Justina ». Une sorte d'amas de chair s'approche de nos trois compagnons, et répète « Viens à moi mon enfant ». Clarence, de peur, tente d'assommer le mage pour arrêter le rituel, mais Laurëael se confortant dans l'assurance du mage, l'empêche de le faire. Finalement Clarence tire un coup de feu dans la jambe du mage, qui s'énerve d'avoir été interrompu. Nos héros devront donc se contenter de ces quelques informations. Alexia a entendu parler du ministère des vents et explique où il se situe. Nos compagnons décident de commencer par enquêter sur les réseaux de cultistes du temple et du réseau d’esclaves et de finir le tournoi avant de s’y rendre. Pendant ce temps Erianne continue à étudier à la bibliothèque des ouvrages fascinants, et a un coup de frayeur en ne sentant plus sa dague sur elle. Par chance, elle n’était pas loin.

Ils se séparent en deux groupes : Eoldir et Laurëael vont au temple du culte de Velsin sous prétexte de vouloir rendre vie au chat en pierre de la guerrière. Dans la file d’attente le druide entre en transe pour explorer le temple par les yeux de Massa. Il voit une salle à l'écart du temple qui est fermée, mais une prêtresse remarque le chat et Eoldir fait revenir Massa vers lui.

Pendant ce temps Clarence et Erianne se renseignent sur comment entrer en contact avec le groupe de marchands d’esclaves, spécialisé dans les elfes noirs, abritant le réseau de cultistes. La guilde des voleurs n’a pas de contacte dans ce réseau. Leur seule piste est un entrepôt mais l’agent qui y est allé n’est pas revenu. Alexia propose à nos héros de faire rencontrer un homme, Gustave, dans l’Auberge de la Reine Blanche. Ce dernier pourra donner des contacts avec les personnes que nos héros cherchent. Erianne et Clairence y vont dans la soirée en se faisant passer pour des vendeurs d’esclaves. Ils retrouvent Gustave, un homme massif, dans une pièce où riches et nobles boivent autour d’un combat d’esclave. L’arquebusier joue bien son rôle et gagne la confiance de Gustave notamment en participant aux paris. L’Homme nous dit qu'ils auront la marchandise le lendemain.

Le jour suivant Clarence, Eoldir et Laurëael retournent au temple. Une grande foule est amassée juste devant. Laurëael parvient à convaincre le garde de les laisser entrer. Ils découvrent une pièce baignée de sang. Tout le monde semble mort dont l’enfant amputé la veille qui a tenté de s’enfuir. Finalement ils arrivent dans la salle gardée fermée la veille. A la place d’une statue de la déesse ils y voient un bouc et sur l’autel il y a un nom étrange écrit. Ils explorent la pièce et notent l’absence de traces de la mère supérieure.

Pendant ce temps Erianne va faire part des derniers événement à Rastapopulos. Ce dernier lui dit que Narev et Justina étaient d’anciens élèves de l’école. Un vieux professeur de l'académie lui en dit plus : c’était des élèves brillants mais fouinant là où il ne faut pas. Un jour sans raison ils assassinent un de leur camarade et sont donc excommuniés. Cela s’est passé il y a dix ans. Rasapopulos ne veut pas trop parler des parchemins.

Erianne rejoint ensuite ses compagnons à la sortie du temple. Ils trouvent un enfant, petit frère de l’amputé, et Erianne refuse de le laisser ici. Cependant pour son plus grand malheur l’enfant s’éprend plutôt de Lauréael qu’il appelle “maman”. Les autres refusant de garder l’enfant, apparemment trop jeune pour faire un bon valet, ils vont le déposer dans un orphelinat.
Avatar de l’utilisateur
Bulubulu
 
Messages: 121
Inscrit le: 28 Oct 2017, 12:44


Retour vers Chroniques Oubliées - La Terre des Cinq

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 0 invités

cron