Quel type de MJ êtes-vous?

Posez vos questions sur des problèmatiques propres aux MJ

Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Gluon_Master » 29 Mars 2013, 16:30

1) Un joueur joue un personnage timide. Le joueur fait un discours dithyrambique en roleplay. Vous ne tenez pas compte de ce discours, et vous n'êtes pas content du joueur parce que :
    A - la situation est complètement irréaliste
    B - il joue volontairement hors des possibilités de son personnage (il pense sûrement avoir plus de chances de réussir son action en faisant cela.).
    C - il n'a rien compris au personnage
    D - en fait je suis content du joueur, il a été à l'origine d'un moment fort de la partie, et c'est tout ce qui compte

2) Le système de jeu sert à
    A - savoir ce qu'il se passe réellement
    B - équilibrer les chances des joueurs
    C - produire des situations étonnantes [ou bien il ne sert à rien]
    D - partager les mêmes références, et parler en se comprenant

3) Pour une scène privée, je garde un joueur, et je fais sortir les joueurs dont les personnages n'assistent pas à la scène parce que :
    A - Je ne suis pas sûr qu'ils arrivent à jouer un personnage qui n'a pas assisté à la scène.
    B - les joueurs des PJs absents n'ont pas à profiter des éléments que récupère le joueur du PJ présent.
    C - l'instant où les PJs absents de cette scène découvriront l'élément caché sera encore plus intense.
    D - non, il ne peut pas y avoir d'intérêt à faire cela

4) Êtes vous pour ou contre la notion de « jet critique » ?
    A - CONTRE cela conduit à des situations extrêmes trop souvent, ce qui est irréaliste.
    B - POUR, ça rajoute du suspens aux jets de dés.
    C - POUR parce que ça peut produire des situations auxquelles vous n'aviez pas pensé, CONTRE parce que ça conduit parfois à des situations pas exploitables, ou ridicules.
    D - POUR, ils sont toujours à l'origine des plus grands éclats de rire, et puis ce sont vraiment des instants dont on se souvient longtemps après la partie

5) Le jeu en campagne permet
    A - de connaître de mieux en mieux un monde, de le sentir vivre et évoluer.
    B - de permettre aux joueurs de mettre au point des stratégies à long terme, de mettre plus d'enjeu dans un seule partie (la mort du personnage est plus importante que dans un one-shot)
    C - de suivre un personnage et ses aventures à travers les années
    D - de pouvoir jouer plus souvent

6) Les points d'expérience servent à
    A - simuler la progression d'un personnage
    B - donner du piquant à l'aventure, et motiver les joueurs pendant le scénario
    C - permettre la progression des personnages pour jouer plus tard des scénarios d'un type différent.
    D - inciter les joueurs à continuer la campagne

7) Malgré la difficulté pour les joueurs de faire la différence avec leur personnage, je fais un cut-off (scène où aucun PJ n'est présent) dans lequel le grand méchant révèle tous ses plans parce que
    A - ...non, je ne fais pas ça, c'est absurde
    B - ce cut-off ne donne pas tous les éléments, ou aiguillonne les joueurs sur une mauvaise piste. Bref : l'intrigue tient tout à fait la route même si les joueurs ont entendu ce cut-off, ils vont être bien surpris...
    C - c'est une scène qui est intéressante à regarder, (et/ou) elle fait monter la tension.
    D - c'est étonnant et original de faire un cut-off, les joueurs sont bien surpris

8) Le meneur est fondamentalement :
    A - le gardien du monde
    B - l'arbitre de la partie
    C - le gardien de l'histoire
    D - l'animateur du groupe de jeu

9) Vous êtes devant un résultat de dé qui implique la mort d'un PJ au beau milieu du scénario (ce qui n'était pas prévu).
    A - le PJ meurt, le joueur savait très bien que son personnage pouvait mourir sur cette action.
    B - vous sauvez le PJ, parce que vous pensez que le joueur devrait pouvoir arriver au bout scénario, ou bien vous laissez le PJ mourir parce que vous estimez que le joueur a tenté le coup et qu'il a perdu.
    C - vous sauvez le PJ, ce serait absurde que le personnage meurt maintenant.
    D - vous sauvez le PJ, il n'est pas question de retirer un joueur de la partie

10) Le PJ est fondamentalement :
    A - une personne dans le monde (éventuellement un personnage important)
    B - le moyen pour le joueur d'agir dans le cadre du scénario
    C - le personnage principal d'une histoire
    D - le moyen pour le joueur de participer, de prendre la parole

11) À un moment de la partie, vous avez besoin de savoir si les personnages ont leurs armes sur eux. Deux joueurs à la table ont mentionné qu'ils avaient pris leurs armes en partant, mais le troisième n'a rien dit. Comment faites vous ?
    A - vous estimez les chances que le personnage ait pris son arme ce matin, et vous décidez en fonction (en s'aidant éventuellement d'un dé)
    B - soit vous considérez que le personnage n'a pas son arme, parce que ce ne serait pas juste envers les autres joueurs, soit vous considérez qu'il a son arme parce que ce serait trop dur pour le joueur concerné, soit vous tirez au hasard.
    C - vous laissez le joueur décider , parce que vous savez qu'il fera le choix le plus intéressant pour la scène, ou bien vous décidez vous même en fonction de ce qui vous paraît le plus intéressant (en s'aidant éventuellement d'un dé).
    D - vous négociez auprès des autres joueurs d'accorder au troisième joueur que son personnage ait son arme « comme tout le monde »

12) Vous mettez en place des fausses pistes parce que :
    A- dans la réalité, une enquête ce n'est pas si simple, il y a toujours plein de possibilités qui ne mènent à rien
    B - pour voir si les joueurs vont s'en sortir
    C - pour préparer un retournement de situation (ou alors vous ne mettez pas de fausse piste parce que la notion même de fausse piste est absurde)
    D - ça permet de jouer plus longtemps

13) Vous devez raconter la dernière partie que vous avez maîtrisé à quelqu'un. Vous commencez par :
    A - Ca se passait dans un monde où...
    B - C'était une enquête où les PJs devaient arriver à...
    C - C'est l'histoire de tel et tel personnages qui...
    D - Ca s'est passé chez Paul, il y avait Marc, Luc et Alice, et ça a duré 8 heures.

14) La chose la plus importante dans un scénario, ce que vous relisez juste avant de commencer la partie, c'est:
    A - l'ensemble des précisions sur les lieux, les PNJ, leur relations, etc... de manière à pouvoir gérer aussi efficacement toutes les situations qui peuvent intervenir (puisqu'il est fondamental que les joueurs soient effectivement complètement libres, du moins dans les limites de leur personnage)
    B - l'ensemble des obstacles physiques (combats,...) et intellectuels (enquêtes, énigmes, ...) que devront franchir les PJs.
    C - les scènes les plus importantes qu'il peut se produire. Ou alors, dans l'optique de construire une histoire à plusieurs, les éléments qui sont susceptibles de produire les scènes les plus importantes.
    D - les éléments qui vont plaire à chaque joueur.

15) Vous avez répondu à ce quizz
    A - en notant toutes vos réponses sur une feuille, et en vérifiant si elles étaient cohérentes entre elles.
    B - en sautant les questions qui vous paraissaient ennuyeuses
    C - en remarquant que les questions étaient dans un ordre absurde.
    D - vous n'y avez pas répondu

---------------------
A = simulationiste
Pour vous le jeu de rôle se limite presque à son système de règles. D'ailleurs vous avez déjà créé votre propre jeu de rôle et la première chose dont vous parlez c'est comment fonctionnent les règles. Un jour vous écrirez du background... C'est moins important et puis c'est tout dans votre tête, ça. Vous aimez la belle mécanique et vous aimez la voir rouler. Vous avez déjà fait des études statistiques comparatives entre deux systèmes. Polaris ou Rolemaster ne vous font même pas peur.
Votre accessoire de jeu: une calculatrice.
B = ludiste
Vous écrivez "Jeu de Rôle" avec un "J" majuscule. Et dans un jeu, il y a des perdants et des gagnants. L'antagonisme est essentiel dans vos parties car vous mettez l'accent sur les oppositions auxquelles auront à faire les PJs. Vous vous appuyez volontiers sur un système éprouvé pour ça, et vous ne sortez des sentiers battus que lorsque l'opposition se fait trop faiblarde. Vous prenez la phrase "Si c'est trop facile les PJs ne vont pas s'amuser" au pied de la lettre et vous travaillez surtout les combats et les épreuves auxquelles ils auront à faire. Faites gaffe au taux de mortalité de vos parties quand même...
Votre accessoire de jeu: vos dés fluidifiés auxquels personne ne doit toucher.
C = dramatiste
Pour vous dans jeu sonne bien plus le jeu d'acteur que le ludique. Vous réduisez la marge de manœuvre des joueurs et du hasard plus ou moins subtilement pour pouvoir raconter votre histoire. D'ailleurs le background des PJs ne sert que s'ils sont encapsulés dans votre intrigue... Les dés c'est bien mais un fumble en plein milieu d'une scène où vous avez prévu un moment dramatique ça fout tout en l'air. Vous prenez le contrôle parfois en intro, en épilogue ou à certains moment stratégiques en imposant des scripts écrits de votre plume à vos joueurs - au moins comme ça vous êtes sûrs de ce qu'il se passe... Partie après partie votre table écrit les pages d'un livre dont vous avez déjà en grande partie la trame principale dans votre tête. Si vos joueurs quittent votre table, c'est qu'ils étouffaient et qu'ils avaient envie de raconter une autre histoire que la vôtre...
Votre accessoire de jeu: des CDs/mp3s de musique d'ambiance.
D = social
Le jeu de rôle pour vous, c'est avant tout le prétexte pour se réunir autour d'une table et pour passer un bon moment. Vous avez réussi à pisser de rire suite à un délire lors d'une partie de Kult. Qu'importe le breuvage, pourvu qu'on ait l'ivresse. Ça reste un jeu et donc ça sert à rigoler entre potes. Vous y jouez plutôt qu'aux jeux de plateaux parce qu'il y a plus de renouvellement. Pour le préparatif vous consacrez autant de temps aux chips qu'au scénario. Qu'est-ce qu'on fait ce soir, un tarot ou un jeu de rôle?
Votre accessoire de jeu: de la bouffe et des boissons.
Troll psychopathe méchant et sexiste.

"Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis; rien de grand ne se fait sans l'imagination"
Napoléon Bonaparte
"Sois plutôt le maudit que celui qui maudit"
Le Talmud
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Gluon_Master
 
Messages: 900
Inscrit le: 13 Oct 2012, 08:46
Localisation: Derrière l'écran

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Gluon_Master » 29 Mars 2013, 16:41

11C et 4B pour moi...
Troll psychopathe méchant et sexiste.

"Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis; rien de grand ne se fait sans l'imagination"
Napoléon Bonaparte
"Sois plutôt le maudit que celui qui maudit"
Le Talmud
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Gluon_Master
 
Messages: 900
Inscrit le: 13 Oct 2012, 08:46
Localisation: Derrière l'écran

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Jul » 29 Mars 2013, 17:05

2 A, 3 B , 7 C et 4 D. Je suis mitigé sur le pertinence du test. En général, mes joueurs font bien ce qu'il veulent et tempis si cela n'a rien à voir avec le scénar de prévu, j'aime bien improvisé.
Petite phrase de PJ :
"Vous ne pourrez pas me violer, je suis consentant !"
Avatar de l’utilisateur
Jul
Administrateur
 
Messages: 1046
Inscrit le: 12 Mars 2010, 01:27

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Gluon_Master » 29 Mars 2013, 17:22

C'est pertinent comme un psycho test (genre ceux des magazines féminins...) C'est à dire que c'est beaucoup plus distrayant que fondé.

Si tu fais référence au C, je pense que ça n’empêche pas l'impro. Moi j'improvise tout le temps aussi, mais je n'ai jamais décollé de la trame principale de mon scénario, je trouve toujours un moyen pour y revenir, quitte à tweaker un ou deux trucs.

T'es déjà parti dans une impro qui t'as emmené dans une intrigue fondamentalement différente de ton scénar de départ, toi?
Troll psychopathe méchant et sexiste.

"Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis; rien de grand ne se fait sans l'imagination"
Napoléon Bonaparte
"Sois plutôt le maudit que celui qui maudit"
Le Talmud
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Gluon_Master
 
Messages: 900
Inscrit le: 13 Oct 2012, 08:46
Localisation: Derrière l'écran

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Jul » 29 Mars 2013, 18:23

Gluon_Master a écrit:C'est pertinent comme un psycho test (genre ceux des magazines féminins...) C'est à dire que c'est beaucoup plus distrayant que fondé.


Tout de suite, ça rassure :mrgreen:

Gluon_Master a écrit:Si tu fais référence au C, je pense que ça n’empêche pas l'impro. Moi j'improvise tout le temps aussi, mais je n'ai jamais décollé de la trame principale de mon scénario, je trouve toujours un moyen pour y revenir, quitte à tweaker un ou deux trucs.

T'es déjà parti dans une impro qui t'as emmené dans une intrigue fondamentalement différente de ton scénar de départ, toi?


C'est rare, mais cela m'est déjà arrivée. Un ou des pjs qui tiquent sur un détail et qui creuse persuader (j'imagine :p) d'avoir trouver un truc de ouf. Je n'interdis de dire à mes joueurs "on s'en fous de ça, mon scénario ce passe la bas" ou tout autre paraphrase . Pour l'avoir vécu en tant que joueurs, j'ai trouvé que cela cassait totalement l'immersion. Donc quand cela ce produit j'improvise. Après suivant mon degré de fatigue ou d'idée, je peux "tweaker" pour remettre sur les rails du scénario sans me prendre la tête.

"Mode Père Castor on"
La dernière en date c'est à Dark Héresy. Nos pjs qui bossent pour l'inquisition sont envoyé sur une planète pour enquête sur un cauchemar qu'on fait les habitants d'une planète.
Arrivé au spatioport, je leur décrit le bouzin et il y a un vaisseau fait de bric et broc. Un pj si intéresse, jet de connaissance. Il très peu de chance de réussir mais il y arrive le bougre ! C'est un vaisseau orc. Les Pjs ont leur curiosité piquée et interroge tout le monde à propos du vaisseau.
Je passe les détail, ça a fini en pillage de l'armurerie du spatioport, assaut sur le vaisseau (yeah rime !) où des orcs étais prisonnier, Bastonnnn et Grosse explosion (yeah re-rime !) et 2 pjs qui ont eu a brulé un point de destin.
"Mode Père Castor Off"

C’était fun, pas du tout prévu mais je pense pas que les pjs s'en soit rendu compte. Par contre, ça les as complément grillé pour l'enquête qu'il était sensé faire et ils ont fait choux blanc. Mais je le ressortirais ce scénario un jour !
Petite phrase de PJ :
"Vous ne pourrez pas me violer, je suis consentant !"
Avatar de l’utilisateur
Jul
Administrateur
 
Messages: 1046
Inscrit le: 12 Mars 2010, 01:27

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Gluon_Master » 29 Mars 2013, 23:05

Jul a écrit:Je n'interdis de dire à mes joueurs "on s'en fous de ça, mon scénario ce passe la bas" ou tout autre paraphrase .


Waï, touché. Il fut un temps (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître...) où j'étais un poil plus bosseur et où je rebondissais d'une façon ou d'une autre sur toutes les transgressions...

Aujourd'hui tous mes PNJs figurants s'appellent "Son-nom-n'a-aucune-importance-pour-le-scénario"...

... ou "Jonas"... (comprenne qui pourra). J'ai aucune excuses, j'ai des tables de noms plein mon armoire...
Et en plus le pire c'est que dans ma tête, invariablement je pense: "Mé kesstanana fout' deuss tokar? lépalalintrigg!!"
Oui j'ai pêché mon père par flemme et par orgueil... Je me repens...
Troll psychopathe méchant et sexiste.

"Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis; rien de grand ne se fait sans l'imagination"
Napoléon Bonaparte
"Sois plutôt le maudit que celui qui maudit"
Le Talmud
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Gluon_Master
 
Messages: 900
Inscrit le: 13 Oct 2012, 08:46
Localisation: Derrière l'écran

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Samael1103 » 06 Avr 2013, 15:16

13 C-1 B-1 D,et pourtant,j'ai du mal à me retrouver,dans le descriptif.
L'histoire est bien sûr au centre,mais l'impro(des 2 côtés du paravent) et les déviations hors-scénar ont souvent la part belle dans mes parties.
Si les joueurs veulent explorer un endroit non exploité à la base dans l'univers que je leur présente,eh bien pourquoi les en empêcher?
Avatar de l’utilisateur
Samael1103
 
Messages: 10
Inscrit le: 04 Avr 2013, 20:06
Localisation: Paris 20e

Re: Quel type de MJ êtes-vous?

Messagepar Lanfeu » 03 Juil 2017, 21:40

3A, 5B, 4C, 3D, c'est grave docteur ?
Avatar de l’utilisateur
Lanfeu
 
Messages: 22
Inscrit le: 25 Juin 2017, 17:44


Retour vers Discussions entre meneurs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité