Les Héros

Des expériences inoubliables au fin fond du désert du Sonora.

Modérateur: Wangrin

Les Héros

Messagepar Wangrin » 12 Fév 2018, 10:34

Où l'on apprend à se connaître : postez vos trombines !
Si la Fortune est avec toi, pourquoi te presser ?
Si la Fortune n'est pas avec toi, pourquoi te presser ?
Avatar de l’utilisateur
Wangrin
 
Messages: 1769
Inscrit le: 28 Août 2012, 17:01
Localisation: Paris

Renzo

Messagepar R.Mike » 20 Fév 2018, 22:29

Renzo Stratale



Prince de la tchatche depuis qu'il a commencé à parler, Renzo n'a jamais connu sa mère, morte en couche en le mettant au monde, de ce qu'il a cru comprendre. Il a à peine plus connu son père qui s'est littéralement tué à la tâche pour parvenir à subvenir à ses besoins, lui son fils et aux autres gamins paumés qu'il avait recueillis. Depuis lors, Renzo s'est bien juré de ne pas faire de vieux os dans cette mine de l'enfer et de s'en échapper le plus vite possible. Il s'est cependant rapidement rendu compte de l'ampleur de la tâche et a eu tôt fait de mettre à profit ses capacités de négociateurs pour améliorer son quotidien mais également pour rendre service aux autres, bien sûr. C'est de cette manière qu'il a fait la connaissance des Muchachos : Pedro, la Jota, Esteban et plus récemment Hector et Charlie. Un groupe de potes bien décidés à s'enfuir de ce trou à rats coûte que coûte.
Pressentant qu'un petit groupe de cinq-six a de bonnes chances de fausser compagnie aux gardes mais qu'il est nécessaire de mettre en place une diversion de grande envergure pour y parvenir, Renzo a commencé à discrètement haranguer les mineurs pour les pousser à se rebeller contre les tyrans qui les obligent à suer sang et eau jour et nuit pour une bien maigre pitance...
Ce joli petit plan serait à deux doigts de se dérouler à merveille si ces salopards de Charognards ne venaient pas leur pourrir la vie de temps à autres et si Pedro n'était pas à l'agonie depuis quelques jours...
Avatar de l’utilisateur
R.Mike
Président
 
Messages: 4754
Inscrit le: 18 Mai 2010, 23:03
Localisation: Boulogne

Charlie

Messagepar Bulubulu » 16 Mars 2018, 22:30

Charlie

Image

Charlie est un homme d'une trentaine d'années. Sa mère lui racontait le soir quand il était petit une histoire transmise de génération en génération dans sa famille : Charlie a un ancêtre, "Freeman", qui en des temps immémoriaux [la traite des Noirs] était esclave [dans des champs aux États-Unis] : un jour il avait conduit un petit groupe d'esclaves à la révolte et ils avaient fui [au Mexique].

Charlie a été assigné à la galerie voisine de celle de la Jota, Renzo, Hector, Esteban et Pedro il n'y a qu'un mois suite à l'effondrement de sa précédente galerie dans lequel tous ses compagnons sont morts (il met sa survie in extremis sur le compte de l'esprit de Freeman qui le protège). Il travaille dans sa nouvelle galerie avec José et Chico, un gamin.

Il est dans sa nouvelle galerie que depuis quelques temps mais il a entendu à plusieurs reprises les discours enflammés de Renzo qui l'ont captivé. Il a eu un rêve où l'esprit de Freeman planait au dessus du puit de la mine, et il se voyait lui et le groupe des Muchachos courir vers la surface. Il a profité de l'affectation à l'hexaure pour entrer dans le groupe des Muchachos et leur partager sa vision, et pour prouver sa bonne foi il a donné à Esteban un vieux couteau rouillé qu'il avait trouvé dans sa galerie.
Avatar de l’utilisateur
Bulubulu
 
Messages: 185
Inscrit le: 28 Oct 2017, 11:44

Navarette

Messagepar Viracocha » 15 Août 2019, 10:55

Image

Navarette n'est pas très grand. Il est même plutôt chétif. Il a longtemps vécu seul dans les profondeurs de la mine.

Mais maintenant, Navarette est différent. Il aime le Rad. Le Rad qui est dans la mousse phosphorescente et dans les champignons difformes, le Rad qui est dans l'eau tiède du fond de la mine. Le Rad soigne ses plaies, soulage ses articulations douloureuses et cicatrice les nombreuses coupures qu'il a aux bouts des doigts à force de marcher à tâtons dans l'obscurité de la mine.
Le Rad est bon : le Rad, c'est la vie.

Navarette n'est plus seul non plus. Il y a son meilleur ami, Pïna, qui lui sauvé la vie deux fois déjà et il y a ses amis les Muchachos qui lui ont apporté des médicaments quand il était malade.
Navarette sait, depuis qu'il a rencontré les autres, qu'il est ce qu'on appelle une goule et que certains ne les aiment pas trop. Pïna l'a mis en garde contre çà.
Navarette porte des lunettes. C'est quelque chose qui lui reste d'avant. Avant quoi ? Il ne se souvient plus trop. Avant, quoi. En tout cas il voit bien mieux avec.

Et puis il y a ces bribes de souvenirs qui lui reviennent des fois, des choses qu'il aurait lu dans de vieux livres peut-être, plein de trucs bizarres mais intéressants. Des livres à propos de César et d'une guerre qu'il a fait contre des types blonds avec des cheveux longs et des moustaches (probablement des californiens), ou écrit par un type nommé William AgiteLance (un natif des terres du Nord sans doute) mais aussi comment le Gun Club de Baltimore a envoyé un obus sur la lune (peut être une antenne de la confrérie de l'Acier, qui sait?)

Navarette est curieux. Maintenant qu'il est sorti de la mine, il voudrait voir de ses yeux toutes ces choses étonnantes qui sont dans le monde du dehors.
Ni! Ni! Ni! Ni! Ni! Ni!
Who are you?
We are the Knights who say... "Ni"!
Avatar de l’utilisateur
Viracocha
 
Messages: 550
Inscrit le: 15 Mars 2013, 16:17


Retour vers Fallout - Brotherhood of Sonora

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité