Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Les dates des parties sont affichées sur le calendrier du site. Pour proposer une nouvelle partie, une campagne, discuter d'une date ou autre chose, c'est ici que ça se passe !

Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar Kaster » 07 Oct 2019, 01:35

" Londres, Empire Brittanique, année 2760 après-Rome

La pluie battait les pavés des rues de Chelsea tandis qu'une voiture dans les teintes bleues profond avançait malgré les difficultés météorologiques.
L'inspecteur Edgar Sington stoppa sa course après avoir parcouru une grosse centaine de mètres et il fit stationner son véhicule dans un emplacement réservé. Il sortit de la voiture rapidement : il n'était pas spécialement pressé, cette affaire banale ne lui faisait guère d'impression mais la pluie battante l'énervait doucement et il ne voulait vite gagner l'abri d'un bâtiment.
Il mit son chapeau comme veine protection et commença à parcourir les quelques mètres qui le séparait de SouthernStair : il avait déjà repéré l'immeuble résidentiel en arrivant dans la rue. Il pesta sur cette pluie, remarqua la Tamise au loin et entra dans le hall du bâtiment.
"Hello, Sir !
- Hello ! répondit l'inspecteur Sington, surpris par l'intervention brutale d'une grande femme brune observant le hall depuis une cabine. "La gardienne surement" songea Edgar. Elle était habillée de manière classique : une chemise, un pull léger et un collier de fausses perles à la main droite. Elle semblait assez distinguée comme elle se le devait mais d'un regard l'inspecteur aperçut ses yeux légèrement bridés trahissant une batârdise asiatique.
- Vous êtes un visiteur ? enchaîna la demoiselle.
- Inspecteur Edgar Sington de la Police de Londres, je viens pour examiner l'appartement de Mister Tobias Van Braam. On a du vous prévenir, dit-il en montrant son insigne.
- Effectivement, bienvenue inspecteur, je suis la gardienne de cet immeuble, Johanna Hanson, je vais vous mener tout de suite à l’appartement.
La demoiselle pris des clés, se prépara d'un geste et sortit de sa cabine. À sa sortie, l'inspecteur remarqua la carabine accrochée au mur : un modèle récent.
" J'ai le permis inspecteur évidemment.
- Je n'en doute pas, lady. Il y a des problèmes d'insécurité en ce moment ?
- Je dois toujours défendre l’accès à l’hôtel contre d'éventuels prolétaires revanchards ou des anarchistes mais surtout, il y a un dobhar-chu qui est rentré dans l'immeuble il y a 4 mois.
- Oh ! Si proche du centre, cela doit être très rare, il y a eu des victimes ?
- Malheureusement, la créature est entrée dans un appartement habité par une famille nombreuse, de confession druidique, attirée par des odeurs de nourriture probablement. Seul un enfant, un petit garçon, en a réchappé.
- Puisse sa famille être accueillie par Le Seigneur Elohïm."
La présence des animaux amplifiés par le ki en ville se termine souvent mal. Les civils ne sont pas préparés à rencontrer et encore moins affronter de tels créatures. L'inspecteur calcula rapidement : cet accident s'est déroulé bien avant son affaire, il y a peu de chance qu'il y ait un lien.
La gardienne emmena l'inspecteur dans l'immeuble et ils montèrent les escaliers afin de monter au troisième étage. La résidence était un vieil édifice, comme on en trouve beaucoup dans les quartiers bourgeois de Kensington South ou Chelsea. Il était possédé et géré par la Grande Famille des Chiltern, eux-mêmes rattachés au Conglomérat Cotswold. Edgard se demanda si il aurait à rencontrer un cadre d'affaire immobilière du Conglomérat : cela resta peu probable vu la faible portée de l’événement.
" Nous y voilà, conclut Miss Hanson après une petite marche au troisième étage.
La porte de l'appartement 37 leur faisait face : une bonne porte en bois avec une large poignée. Miss Hanson ouvrit l'appartement et laissa l'inspecteur rentrer.
L'appartement était grand : l'inspecteur était entré dans un petit salon et il voyait déjà un couloir conduisant aux chambres à sa droite, une cuisine à sa gauche et un grand salon se présentait devant lui.
" Je vous laisse inspecteur. Je redescend dans ma loge, je reviendrai fermer quand vous redescendrez. Bon travail, déclara la gardienne avant de partir."
L'inspecteur Sington referma la porte après le départ de Miss Hanson et fit quelques pas pour entrer dans le grand salon. L'ameublement était joli sans être luxueux, de nombreux livres d'arts se trouvaient disposés dans la pièce et il pouvait apercevoir quelques croquis de futures réalisations de l'artiste : des tapisseries, pas très original pour un hollandais.
La vision d'un cadre à photographie retint son attention. Il s'approcha de l'objet et vit un couple assis l'un à coté de l'autre sur l'herbe d'une rive, de la Tamise probablement. Il examina l'image : l'homme était bien le disparu, le hollandais avait la chemise ouverte et ses longues oreilles dévoilaient sa nature de vétala. L'inspecteur grimaça en pensant à cet homme, dominé par une peur permanente. La femme présentait la même particularité ainsi que des cheveux blonds coiffées en bol, une petite robe échancrée et des longs gants blancs. Sa petite amie sans aucun doute.
L'inspecteur reposa la photo sur le meuble et fixa le mur face à lui : deux trous étaient visibles dessus, le résultat des fameux coups de feu. Il se rapprocha du mur et observa les impacts.
" Du gros calibre. Pistolet lourd sûrement, songea-t-il. Les impacts sont proches de la fenêtre, opposé à l'entrée de la pièce et ..."
Il s’arrêta dans ses pensées quand son pied percuta un petit objet dur. Il baissa son regard et vit un couteau sur le sol : il ne semblait pas être sali ou utilisé mais c'était un modèle de combat clairement. Edgar récupéra un mouchoir dans sa poche et récupéra le couteau mais quand il prit l'objet, un immense frisson le fit tressaillir. Son corps trembla un court instant et il sentit un picotement dans ses jambes. Il se rapprocha d'un fauteuil disposé à coté de là et s'y laissa tomber.
Cette impression lui était déjà arrivé : des sensations abstraites, imprécises mais qui le prévenait d'un détail, d'une personne qui était plus importante qu'elle ne paraissait. Il réfléchit vite : cette affaire était louche. Il sentait qu'il y avait quelque chose derrière. Mais cela concernait une disparition sans histoire, pour un étranger. Il allait faire son repérage dans cet appartement et il y avait peu de chance qu'il aurait le temps d'approfondir les recherches. Il repensa à la compagne du disparu : une brillante artiste de Chelsea probablement. Il devrait pouvoir lui suggérer de faire une demande de contrat aux jaegers. Si ce n'était pas lui qui enquêterait sur cette affaire, autant laisser cela à des spécialistes. Et il valait mieux qu'ils le soient pour comprendre ce qu'il y a sous cette ...

Disparition à Londres.



Je vous propose ainsi un long-shot de Antiverse, un jdr personnel. Créé depuis longtemps, je l'ai proposé un one-shot il y a quelques mois à l'association.
J'en ai profité pour repenser un peu l'univers et le rendre plus carré et compréhensible.

Le jdr se passe dans une version alternative de la Terre où les pouvoirs surnaturels existent sous la présence, entre autres, des éthérés : des êtres surhumains avec des pouvoirs surnaturels. De nombreux d'entre eux forment les grandes familles : la noblesse et le monde, malgré une technologie contemporaine reste coincée dans une société et des codes du 19/20ème siècle avec l'honneur, l'ordre, la religion, le nationalisme et l'impérialisme colonial.

Vous les joueurs, jouez des éthérés qui appartiennent à une organisation internationale, la Confrérie des Jaegers ; une organisation de chasseurs de primes légale et qui marche dans le sens des grandes familles.
Ce scénario vous emmènera à Londres, en plein Empire Britannique.

Le système de jeu est celui de "In nomine Satanis/Magna Veritas" que j'ai adapté.

En espérant avoir une équipe de joueurs pleine d'entrain.
Avatar de l’utilisateur
Kaster
Secrétaire
 
Messages: 362
Inscrit le: 18 Sep 2018, 17:08

Re: long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar slimane » 07 Oct 2019, 09:08

Bonjour nouveau joueur slimane intéressé par le jeux merci
slimane
 
Messages: 11
Inscrit le: 21 Août 2018, 21:51

Re: long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar StealthN1 » 07 Oct 2019, 12:01

PRESENT. Moi et le confrére limetax comme nous en avions préalablement parlé.
"Un jeu sans moi est un jeu ou la victoire ne vaut rien."
StealthN1
 
Messages: 131
Inscrit le: 30 Oct 2018, 18:34

Re: long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar R.Mike » 07 Oct 2019, 17:57

Cette ambiance londonnienne est bien alléchante. J'ai cependant besoin de m'enquérir d'un détail qui a son importance : quand tu parles de long-shot, tu envisages combien de sessions ?

Parce que je ne peux malheureusement pas me joindre à une campagne de plus (j'en ai déjà trop en cours !).
Avatar de l’utilisateur
R.Mike
Président
 
Messages: 4433
Inscrit le: 18 Mai 2010, 23:03
Localisation: Boulogne

Re: long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar Kaster » 08 Oct 2019, 00:27

R.Mike a écrit:Cette ambiance londonnienne est bien alléchante. J'ai cependant besoin de m'enquérir d'un détail qui a son importance : quand tu parles de long-shot, tu envisages combien de sessions ?

Parce que je ne peux malheureusement pas me joindre à une campagne de plus (j'en ai déjà trop en cours !).


Ce serait vraiment un long shot, 3/4 séances je pense.
Après, si ça marche, on pourra continuer en succession de long-shot mais indépendant entre eux et avec des joueurs différents potentiellement.
Avatar de l’utilisateur
Kaster
Secrétaire
 
Messages: 362
Inscrit le: 18 Sep 2018, 17:08

Re: Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar R.Mike » 08 Oct 2019, 22:30

Vendu !

Je rejoins donc de ce pas la prestigieuse confrérie des Jaegers !
Avatar de l’utilisateur
R.Mike
Président
 
Messages: 4433
Inscrit le: 18 Mai 2010, 23:03
Localisation: Boulogne

Re: Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar Kaster » 10 Oct 2019, 21:49

A ce que je vois, il y a donc déjà 4 jaegers pour le long-shot.
Nous sommes déjà assez pour que j'officialise la partie.

Je vous propose de commencer à parler création de personnage : certains serait tenté de le créer samedi prochain (12/10) ? on prendrait un moment avant de revenir à l'aprèm jeux de plateaux
Dans tous les cas, cela laisse le temps à d'autres joueurs de venir : encore 2 places. Je serais en vacances du 18 au 28, la première séance sera après.
Avatar de l’utilisateur
Kaster
Secrétaire
 
Messages: 362
Inscrit le: 18 Sep 2018, 17:08

Re: Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar StealthN1 » 11 Oct 2019, 10:35

Parfait
"Un jeu sans moi est un jeu ou la victoire ne vaut rien."
StealthN1
 
Messages: 131
Inscrit le: 30 Oct 2018, 18:34

Re: Long-shot Antiverse : Disparition à Londres

Messagepar Limetax » 12 Oct 2019, 11:13

Mes dispo:
14/10 h24
15/10 h24
17/10 18h00-00h00
20/10 h24
21/10 h24
23/10 18h00-00h00
26/10 h24
27/10 h24
29/10 18h00-00h00
01/11 h24
02/11 h24
04/11 18h00-00h00
07/11 h24
08/11 h24
10/11 18h00-00h00
13/11 h24
14/11 h24
Désolé pour l'attente.
Limetax
 
Messages: 27
Inscrit le: 01 Nov 2018, 00:51


Retour vers Propositions de parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron