Rogue trader Dark Heresy
Le temps de l'exaltation est venu ! Prenez la place qui est la vôtre au sein de l'Inquisition !
Pathfinder Pathfinder
L'action se déroule dans la région de Varisia à Golarion. Un monde où un puissant empire, l'Empire de Thassilon, régnait avant sa chute il y a plusieurs millénaires.
C.O.P.S. C.O.P.S.
Jeune recrue fraîchement émoulue de l'Académie de Police, ex-fédéral ou vétéran issu de la police ou de l'armée, c'est à vous de combattre le crime sous toutes ses formes.
Vampire Dark Ages Vampire Dark Ages
Vous ne craignez que vos semblables et vous avez, par goût ou par nécessité, voué votre immortalité à la lutte pour le pouvoir, pour votre survie. La nuit est à vous, elle vous appartient.
CyberPunk CyberPunk
2043, un monde en ruine, un monde ou le mot capitalisme est sur toutes les lèvres, un monde où honneur, loyauté, humanité, entraide, social et charité sont des mots vides de sens et galvaudés.
Exalted Exalted
Vivez des aventures épiques au deuxième âge de l'Homme, dans la peau de Solaires "Exaltés", des humains aux pouvoirs divins élus.
Cthulhu L'Appel de Cthulhu
Confrontés à des manifestations surnaturelles, qui vous mèneront à la découverte de l'existence du Mythe de Cthulhu, déjouez les complots des adorateurs des Grands Anciens.
Twin Galaxies Twin Galaxies
Vivez des aventures hors-normes à travers des myriades de mondes au milieu des luttes incessantes que se livrent les quatre Clans qui ambitionnent de dominer leurs rivaux.
Vampire Vampire
Les vampires sont des prédateurs nocturnes, déchirés par un conflit intérieur entre leur partie humaine, et la bête assoiffée de sang qui sommeille en eux.
Creativity Spark From Masters Of Illustration

Cette fois c’est pour de bon ! Le traditionnel pique-nique ludico-culturel de fin d’année du Cercle Fantastique aura lieu le dimanche 18 juillet à partir de midi.

Parc de la Vallée aux Loups

Rendez-vous au club à partir de 12h pour ensuite se rendre dans le Parc de la Vallée aux Loups et se trouver un coin sympa pour déjeuner ensemble.

Avec au programme :

  • Pique-nique ludique à la bonne franquette
  • Jeux de société et de plein air
  • Balades dans le parc et ses jardins
  • Visite de la maison de Chateaubriand

Et pour les plus intrépides, il sera ensuite possible de poursuivre le début de soirée ensemble, dans les locaux du club ou aux alentours. Ceux qui le voudront pourront même manger un morceau ensemble dans la soirée !

Creativity Spark From Masters Of Illustration

On connait tous les nombreuses légendes qui entourent le festival Ludicité. Ces légendes qui racontent les gestes et les courageuses joutes de chevaliers venus des douze coins du Monde. On raconte même qu’une fois, le sir Boz y a amené une tête de dragon fraichement récoltée du sauvetage d’un petit village de la Comté du Perche, pas loin de Nogent-le-Rotrou.

Je n’y étais pas lors de cet événement et je ne peux malheureusement pas vous en confirmer, ou non, la réalité. Mais je vais tenter de relater, au plus proche de la réalité historique, les événements qui ont ponctué l’édition 2021 de Ludicité, du point de vue d’un humble chevalier-ménestrel du Cercle Fantastique.

Tout commença un dimanche du mois de Juin. Un dimanche d’été presque comme un autre si ce n’était ce matin gris et pluvieux dont le crachin, certainement ourdi par des forces malveillantes, qui aurait pu faire renoncer les plus valeureux. Que nenni ! Le courage des plus grand héros ne fut point ébranlé et ils répondirent présents.

 

C’est ainsi que votre serviteur sortit vaillamment de son lit sur le coup de 9h30 du matin. Presque l’aube. A l’heure où même le Père Drucker et ses ouailles n’ont pas encore pris leur petit-déjeuner. N’en doutez pas, il faut être un vrai héros pour se lever à cette heure et abandonner une couette bien chaude.

Ni une, ni deux, je m’habillais, embarquais les plus grands trésors du club et de ma collection personnelle, habilement masqués par un sortilège qui transforma mon somptueux carrosse en caddie lui-même camouflé par une cape d’invisibilité de peintre ambulant, et partit avec détermination, et lucidité, sur la route de Ludicité.

Il me fallut une dizaine de minutes, sous les gouttes d’eau maléfiques, pour rejoindre le festival. Ne croyez pas que ce fut facile: lors de telles expéditions, dix minutes paraissent dix ans.

Je me retrouvais alors devant les portes de la gare XP, où se déroulait Ludicité.

La gare XP, c’est un de ces lieux ouverts qui parsèment la capitale. Ces lieux historiques, portails vers l’imaginaire, refuges des aventuriers des temps modernes, qui transforment l’impossible en possible.

Ces lieux, pourtant ouverts et au vu de tous, et qui, mystérieusement, échappent à la réalité du commun. Comme si un voile magique les protégeaient d’une Société mercantile et des individus consuméristes. Si bien qu’on y croise que des défenseurs du Bien et que le Mal n’y pénètre point.

C’est ici que je retrouvais messire Wangrin, déjà installé autour d’une table, affairé à préparer des mixtures magiques qui nourriraient les convives de la journée. Le temps prendre quelques repères, de procéder aux présentations d’usage, et de boire un café, je me lançais également dans la préparation de la journée. Nous installâmes donc tables et chaises sous les barnums et comblèrent quelques trous dans le sol, probablement des traces d’anciennes batailles.

Puis arrivèrent les premières associations ludiques et nous échangeâmes sur nos occupations. Mais très vite, ce fut l’heure du déjeuner et nous nous restaurèrent en bonne compagnie. Un menu somptueux: en entrée un taboulé royal accompagné de son houmous oriental, en plat principal une savate de bœuf aux aubergines sauvages, et pour finir, en dessert, de délicieux diamants de pastèques à la menthe.

Nous fûmes ensuite rejoints par messire rononD et Lord Kujidos qui apportèrent leur lot de jeux et divertissements. Puis, enfin, arrivèrent les nombreux joueurs et joueuses de la journée. Nous avions quelques craintes dues à la pluie qui alourdissaient les barnums, mais, rapidement, le ciel s’éclaircit et la pluie fut un lointain souvenir. Les tables furent rapidement occupées, que ce soit à l’extérieur ou dans les espaces intérieurs. Messire Wangrin nous quitta malheureusement pour aller au club chasser du vilain sur le bitume, mais nous assura qu’il reviendrait une fois sa mission accomplie. Il n’y a pas de repos pour les guerriers.

C’est ainsi que rononD, Lord Kujidos et moi-même furent occupés tout l’après-midi à animer nos tables et faire découvrir les jeux que nous avions amenés. Il y avait beaucoup de monde et l’ambiance était très sympathique. Le cadre du lieu, et l’organisation de la MAD (qui gère la gare XP), y faisant pour beaucoup, bien loin des salles polyvalentes habituelles et sans âmes des événements « classiques ». L’entrée, le bar et le restaurant à prix libre pour que chacun puisse se restaurer selon ses moyens. Également, pas d’étalages de gros professionnels venus vendre leurs produits, mais des petits artisans, qui avec son prototype, qui avec son jeu parfaitement terminé disponible à l’achat.

Et puis, le soleil se couchant à l’horizon, arriva le temps de la nuit. Sir R.Mike nous rejoint, suivi du retour de messire Wangrin. Pas mal de convives rentrèrent chez eux mais les plus téméraires tinrent la place. C’est vers 23h que commença le tournoi organisé par le Cercle Fantastique: un tournoi opposant deux équipes de cinq personnes sur un maxi-plateau de zombicide. 18 tuiles, deux boites de zombies, de nombreuses boites de céréales à récupérer, ce fut littéralement épique. Partie qui se finira vers 7 heures du matin. Je me dois ici de citer les valeureux survivants qui participèrent avec courage et détermination: R.Mike, Andrean & Thibault de Nantes, Maya et Dimitri pour la première équipe, Bouks, rononD, Wangrin, Boz et Merlin pour la deuxième équipe. Je peux dire que je suis heureux et fier d’avoir jouté avec tous ces très sympathiques compagnons lors de cette soirée mémorable.

Le Zombicide en image:

Le début de partie, ça se chambre sérieux autour de la table. Les mises au défi sont de rigueur.

Encore le début de partie (parce que, bon, j’ai pas trop d’autres photos à vous montrer  😆 )

Le milieu du début de la partie, l’équipe 1 s’est fait piquer du loot par l’équipe 2, et, comme l’invasion ne suffisait pas, il y avait comme beaucoup des zombis derrière la porte…  L’équipe 2 est très en stress.

Le plateau en fin de partie. Les survivants de l’équipe 2, retranchée, est décimée par les zombis. Dans l’équipe 1, il ne reste plus que deux survivants.

C’est donc vers 7 heures du matin que nous nous quittâmes, la larme à l’œil, mais de quoi alimenter les futures légendes ludiques du monde d’après qui feront briller, le soir au coin du feu, les yeux des adultes et des enfants émerveillés.

Sir Bouks.