Donjons et Dragons 5 – Les flagelleurs neuroatypiques

Donjons et Dragons 5 – Les flagelleurs neuroatypiques

Date / Heure
Date(s) - 10/12/2022
14 h 00 - 20 h 00

Grande salle

Catégories


Métamorphoses – Chapitre 1 / Acte 4

Loup-garou à la pleine lune

Dans l’épisode précédent…

Nos héros sont enfin parvenus à trouver la planque de Kubik et à mettre de côté une partie du butin des receleurs avant l’arrivée des hommes du guet. Ils ont notamment mis la main sur une étrange épée-boussole convoitée par Phadora Valdemar. Cette dernière n’aura finalement pas de chance car elle devra passer une nuit au poste pour s’en être prise à Toderan Zombur, ce dernier l’ayant grossièrement raillée. Mais revenons à notre épée… Cette dernière provoque, à son porteur, des visions d’une étrange tour sous une pleine lune. Tiens, ça tombe bien, la lune sera pleine dans deux jours !

Après être parvenus à expliquer aux gardes locaux les événements de ces dernières heures, nos héros ont festoyé dignement (ou pas, cela dépend de la quantité d’alcool ingurgitée) à l’auberge du flacon de fer. Sivri a été félicitée par Soeur Garaèle, mentor au sein des Ménestrels et toute l’équipe (ou presque) a pu profité d’un repos bien mérité.

Toute l’équipe ? Pas exactement… car durant la nuit, Jokan et Ardalis semblent avoir été victimes du pouvoir de l’épée ! Leurs enveloppes physiques sont restées à Padhiver mais leurs âmes ont été projetées sur un plan alternatif au nôtre et semblent désormais prisonnières d’une grotte située sous une tour. Dans cette grotte, ils ont été témoins des allées et venues d’un loup-garou qui emprunte un portail. Fait troublant, le loup-garou ne semble pas avoir détecté la présence de nos amis, c’est comme s’ils étaient invisibles !

Il faut toutefois agir vite, la lune sera pleine dans deux nuits et l’épée-boussole semble vouloir amener les autres à destination d’une étrange tour. S’agit-il du même endroit où sont retenus Jokan et Ardalis ?

En quête de réponses, ceux qui n’ont pas été transportés par l’épée ont essayé de retrouver Phadora au poste sud de la ville, situé dans le quartier de l’Enclave du Protecteur. Mais, à leur grand étonnement, cette dernière a disparu après s’être transformée en loup-garou et avoir affronté les gardes. Après avoir interrogé Zombur une nouvelle fois puis essayé de percer sans succès le mystère de l’épée, nos héros ont quitté la ville de Padhiver pour prendre la direction nord-est, indiquée par l’étrange boussole.

Au bout de la matinée, nos héros ont commencé à s’éloigner de la Grande Route qui relie Padhiver à Luskan, intrigués de trouver de nombreux cadavres de bêtes en tout genre (bétail, lapins, chats sauvages, etc.). Ils ont alors suivi une piste pour se rendre compte qu’ils étaient finalement suivis… par une étrange bête contrôlant une meute de loups sanguinaires. Non sans mal, le groupe est sorti victorieux de cette agression même s’il a failli perdre un de ses membres.

Sivri et Rain accompagnés par Eglath arriveront-ils à à trouver la mystérieuse tour et à libérer Jokan et Ardalis ?

 

Inscrit.e.s

  • Sirine dans le rôle de Sivri
  • Alexandre dans le rôle d’Ardalis
  • Félix dans le rôle d‘Eglath Strongvigor
  • Jean-Baptiste dans le rôle de Jokan
  • Jean-Florent dans le rôle de Rain

 

Cet article était bien ?
[Total: 0 Moyenne: 0]